Le forum sur les armes à air et .22
Bienvenue sur Airguns ... N'hésitez pas à vous inscrire pour participer à notre communauté et notre convivialité entre tout le monde !
Le forum sur les armes à air et .22

Vous êtes sur le forum référence francophone sur le tir de loisir aux armes à air et .22
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Sujets RécentsSujets Récents  Connexion  Carte des membres  ARprotechARprotech  B.A.R. (BlackPool Air Rifles)  ATAPATAP  Armurerie Meyson  
Bienvenue sur AIRGUNS le forum référence en termes de tir de loisir aux armes à air et .22LR

Partagez
 

 Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco

Aller en bas 
AuteurMessage
Lothringer
Pilier
Pilier
Lothringer

Masculin
Lion Coq
Nombre de messages : 1661
Age : 50
Localisation : Ost-Lothringen
Date d'inscription : 04/09/2012

Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco Empty
MessageSujet: Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco   Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco EmptySam 28 Sep 2019 - 11:07

Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco D81G0Frh

Ultime avatar des carabines d'entraînement .22 LR de l'Allemagne nazie, le Kleinkaliber Wehrsportgewehr ("carabine de sport militaire de petit calibre") ou KKW a été conçu au début de l'année 1938 à la demande de la SA, peu satisfaite par le Deutsches Sportmodell (DSM 34) pourtant officiellement adopté comme arme d'entraînement standard à peine quelques années auparavant. Les plaintes de la SA portaient, entre autres, sur l'apparence, la masse et la hausse de la carabine DSM 34, jugées trop éloignées du fusil réglementaire K98k.
Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco AHgykRhh

Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco H0n8tbSh

Force est de constater, lorsque l'on compare le K98k (en haut), le KKW (au centre) et la DSM 34 (en bas), que ce nouveau modèle paraît nettement plus conforme au fusil réglementaire, et il est à présent muni d'un tenon de baïonnette et d'une véritable baguette de nettoyage (absente sur l'exemplaire ci-dessus !). En main, la DSM 34 fait figure de carabine pour enfant (ce qu'elle était dans les faits !), alors que le KKW en impose nettement plus de par sa masse et son apparence très martiale.
Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco 7UGTdDAh

L'histoire de Gustloff, le fabricant de l'arme présentée ici, est assez emblématique de la trajectoire suivie par l'Allemagne d'une guerre mondiale à l'autre : propriété de la famille juive Simson, l'entreprise Simson & Co. est, en vertu de l'application du Traité de Versailles (28 juin 1919), la seule firme autorisée par la Commission militaire interalliée de contrôle (CMIC) à poursuivre sa production d'armes en Allemagne. Simson & Co. devient ainsi le fournisseur officiel et exclusif de la Reichswehr, ce qui ne va pas manquer de susciter la jalousie des autres fabricants d'armes allemands qui en sont réduits, quant à eux, à chercher le salut de leurs entreprises dans la production d'armes .22 LR, non visées par les restrictions du Traité, ou d'ustensiles métalliques divers.

Au début de l'année 1934, le gouvernement nazi place la société Simson & Co., bientôt rebaptisée Berlin-Suhler Waffen- und Fahrzeugwerke, Simson & Co., Suhl (BSW), sous le contrôle du NSDAP, remplace son administration et impose un membre du NSDAP en tant que directeur. Quelques mois plus tard, le nom de Simson disparaît définitivement de la dénomination de la société.  En 1939, la société va de nouveau changer de nom quand ses actifs sont incorporés à la Wilhelm-Gustloff-Stiftung (Fondation Wilhelm Gustloff, du nom d'un "martyr" de la cause nationale-socialiste).

A l'automne 1942, Albert Speer, ministre de l'Industrie, ordonne la relocalisation de la production de Gustloff de Suhl (Thuringe) au camp de concentration de Buchenwald, relocalisation qui n'est effective qu'en mars 1943. La production des KKW de Gustloff se poursuit donc avec une main-d'oeuvre concentrationnaire à l'usine de Buchenwald ("Gustloff-Werke II"), située à côté du camp, jusqu'à son bombardement par les Alliés, le 24 août 1944, date après laquelle la production de KKW cesse définitivement chez Gustloff.

Au total, ce sont environ 63000 KKW qui seront produits par Gustloff, 74000 si l'on ajoute à ce chiffre la production de BSW. Les KKW demeurent pourtant des carabines peu courantes sur le marché français ;  à cela différentes raisons, dont le fait que bon nombre de ces armes ont été saisies par des soldats américains et ramenées aux États-Unis. D'autres carabines poursuivent leur existence dans la clandestinité, voire d'oubli, chez des particuliers et refont parfois surface à l'occasion d'une succession, comme cet exemplaire, retrouvé enveloppé dans des chiffons huilés dans un grenier mosellan et "régularisé" seulement en 2019...
Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco INDj2pUh

Le numéro de série de cette carabine place sa fabrication en 1942, avant la relocalisation de Gustloff (aux environs du numéro de série 264xxx). Les poinçons d'épreuve (N surmonté d'un aigle) présents sur le boîtier et le canon sont apposés à partir de 1940 et remplacent les poinçons B/U/G couronnés.
Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco A2m4I9yh

Le robuste guidon du KKW est une pièce provenant directement des chaînes de montage des K98k.

Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco VStq2knh

Le tenon de baïonnette est lui aussi une pièce de K98k alors que l'embouchoir correspond au modèle initial de l'embouchoir du K98k, remplacé par un embouchoir sans échancrures (plein) sur les K98k produits en 1942. Il est à noter que la goupille d'acier qui maintient l'embouchoir sur l'extrémité de la crosse traverse également le tenon de baïonnette pour le solidariser lui aussi à la crosse, faisant ainsi d'une pierre deux coups.

Curieusement, le KKW est resté figé dans ce modèle inspiré des K98k tels qu'ils étaient produits en 1938, alors que l'arme qu'il copiait allait évoluer tout au long de la guerre pour faire face aux pénuries croissantes et à la nécessité de produire toujours plus d'armes - une mesure de bon sens aurait été de prélever des embouchoirs, des anneaux-grenadière et des crosses en lamellé-collé sur la production de K98k contemporaine, mais la production des KKW semble être demeurée pour la plus grande partie déconnectée de celle des K98k jusqu'à la fin de la guerre.
Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco HskVQUvh

Trouvée dans la région de Faulquemont (Falkenberg en allemand et Fàlkeburich en francique, le dialecte germanique parlé localement), en Moselle, cette carabine portait un marquage SA d. NSDAP sur le côté gauche de sa crosse qui donne à penser qu'elle a été utilisée dans le cadre des activités de la "section locale" du parti nazi. Ce marquage a été en très grande partie effacé à la Libération ou après guerre - quelles qu'aient pu être les motivations de celui qui se l'est alors appropriée, il a eu l'intelligence de préserver l'intégralité de la crosse de cette carabine, sans céder à la mode de la "sporterisation" qui a sévi après guerre et jusque dans les années 1960/1970.
Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco Hso12Gph

Une rapide confrontation du KKW avec un K98k permet de mettre en lumière les similitudes entre les deux armes : difficile, au tout premier coup d'oeil, de distinguer l'une de l'autre.
Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco 9CAfIBwh

En dehors du calibre (8x57IS vs .22 LR), c'est principalement le boîtier et la culasse qui trahissent la "copie".

Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco 4ZTBUvbh

Même si la culasse du KKW est radicalement différente de celles du K98k et de la DSM 34, elle permet néanmoins de s'entraîner au démontage de la culasse du fusil réglementaire du fait que les mêmes principes ont été retenus pour le démontage de la culasse du KKW, qui se démonte et se remonte de façon quasi instinctive pour quiconque est déjà familiarisé avec le démontage d'un K98k - de ce point de vue-là, les concepteurs du KKW ont aussi répondu aux attentes de la SA, qui souhaitait une carabine d'entraînement aussi proche que possible du fusil réglementaire, tant du point de vue de l'apparence que du maniement.
Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco EuTw0WNh

Ce qui est assez frappant, avec la culasse du KKW, c'est son aspect massif - la culasse du TU-KKW/JW25 de Norinco, copie servile des culasses Brno et CZ, paraît beaucoup plus frêle que celle-ci.
Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco RA6pyzqh

Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco 8gh6Nceh

Le verrou de culasse est plus long sur le Kleinkaliber Wehrsportgewehr que sur le K98k - ce verrou de culasse réapparaîtra indirectement (visuellement, pour être plus précis) sur la copie chinoise du KKW, le TU-KKW, sous la forme d'un rail latéral de fixation d'une lunette "soviétoïde".

Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco XuvAVAyh

Les hausses des deux armes sont très similaires, leur différence principale résidant dans le fait que celle du KKW est graduée jusqu'à 200 mètres alors que celle du K98k l'est jusqu'à 2000 mètres. Les deux planchettes de hausse sont par ailleurs parfaitement interchangeables.
Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco Yq3J9LMh

Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco 9R69zGqh

Les plaques de couche des deux armes, bien qu'assez similaires, présentent quelques différences : elle est plus épaisse sur le KKW et ses vis ne sont pas positionnés de la même façon que sur le K98k - c'est en fait la plaque de couche de la DSM 34 qui a été réutilisée sur le KKW.
Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco Npxs17Zh

Placés côte à côte, KKW de Gustloff et TU-KKW de Norinco sont très similaires : les Chinois se sont incontestablement attachés à reproduire les lignes et les éléments du Kleinkaliber Wehrsportgewehr tout en les adaptant à leurs objectifs commerciaux : produire une carabine très bon marché qui soit un ersatz de KKW ou de K98k acceptable pour une majorité de tireurs.
Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco KnZI83Kh

La photo ci-dessus fait apparaître quelques-unes des différences essentielles entre les deux carabines : absence de la sûreté "drapeau" typique des systèmes Mauser, présence d'un rail 11 mm pour lunette de tir sur le boîtier, culasse Brno/CZ... Sans parler du chargeur cinq coups de la Norinco. L'usinage de la Norinco est, comme l'on pouvait s'y attendre, de bien moindre qualité que celui de la carabine originale, de même que le bois, d'essence indéfinissable, qui ne peut se mesurer au noyer pourtant déjà assez basique de la Gustloff.
Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco G84qs5Sh

On voit distinctement, sur la photo ci-dessus, de quelle manière l'étrange rail de fixation de la lunette Norinco a été utilsé pour mimer le verrou de culasse du KKW, dont il occupe peu ou prou la place sur le TU-KKW. Cette particularité sera plus tard abandonnée, de même que l'évidement de la crosse sous le levier d'armement et ce même levier d'armement coudé, sur les fabrications ultérieures (milieu des années 2000 et au-delà) de la carabine chinoise, (re-)devenue officiellement JW25 après être rentrée dans le rang de la gamme Norinco.
Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco RcRgFuMh

En conclusion, je dirais que si l'on ne peut occulter le passé nazi de cette arme, elle n'en demeure pas moins d'un grand intérêt : clone .22 long rifle du K98k, elle en reprend l'essentiel des éléments et permet de pratiquer le tir au fusil réglementaire (TAR) sans s'exposer à son recul désagréable et aux détonations du 8 mm Mauser. Cette carabine est en outre l'ancêtre direct des TU-KKW et JW25 que l'on rencontre couramment sur les stands de tir et, à ce titre, donne une bonne idée de l'application mise par les Chinois à reproduire cette arme et de leur sens commercial pour l'adapter aux goûts des années 1990 puis 2000 : rail 11 mm, chargeur 5 coups...


Dernière édition par Lothringer le Lun 30 Sep 2019 - 17:07, édité 34 fois
Revenir en haut Aller en bas
Boxer
Intermédiaire
Intermédiaire
Boxer

Masculin
Lion Singe
Nombre de messages : 54
Age : 63
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 16/03/2015

Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco Empty
MessageSujet: Re: Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco   Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco EmptySam 28 Sep 2019 - 12:32

Belle présentation !
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Kleinkaliber Wehrsportgewehr (KKW), ancêtre des TU-KKW et JW25 de Norinco
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum sur les armes à air et .22 :: Les carabines :: Les carabines .22-
Sauter vers: