Le forum sur les armes à air et .22
Bienvenue sur Airguns ... n'hésitez pas à vous inscrire pour participer à notre communauté et notre convivialité entre tout le monde !
Le forum sur les armes à air et .22

Vous êtes sur le forum référence francophone sur le tir de loisir aux armes à air et .22
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Sujets RécentsSujets Récents  Connexion  Carte des membres  ARprotechARprotech  B.A.R. (BlackPool Air Rifles)  ATAPATAP  Armurerie Meyson  
Bienvenue sur AIRGUNS le forum référence en termes de tir de loisir aux armes à air et .22LR

Partagez | 
 

 Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Jeu 17 Mai - 10:31

Salut à tous

J’aimerais bien savoir si cela vous arrive aussi :

Je règle bien le viseur de ma carabine (Hunter 440) pour une cible placée à une distance connue (25 mètres par exemple) .

Au bout de quelques jours je contrôle le réglage et la précision de ma carabine pour une cible placée à la même distance (25 mètres) et je me rends compte qu’il faut à nouveau rectifier le réglage du viseur surtout la « verticalité »

Pourquoi avons nous besoin de rectifier de temps en temps le réglage de nos viseurs pour des cibles placées à la même distance . Parce que théoriquement un seul réglage devrait suffire .

- est ce que cela a un rapport avec la qualité des viseur et des lunettes optiques ?

- ou est ce que c’est parce que les carabines à air ne propulsent pas toujours les plombs avec la même puissance ?
Revenir en haut Aller en bas
Blackbird
Modérateur
Modérateur


Masculin
Sagittaire Cheval
Nombre de messages : 6792
Age : 26
Localisation : France, Côte d'Or et Lyon
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Jeu 17 Mai - 12:38

Avant tout, de quel type de viseur parles-tu, et quelle est à peu près l'amplitude de "dérégalge" ?

Si tu ne changes pas de marque de plomb ni le démonte pas, il y a de fortes chances qu'il soit atteint de shifting, une mauvaise mécanique incapable de garder le zéro en cas de chocs, même légers.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mousquetsportifbeaunois.fr
BOLLEROT BERNARD
Pilier
Pilier


Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 1951
Age : 64
Localisation : ain
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Ven 18 Mai - 9:44

a 1 clic près,( différence de lumière ou de température, la chaleur monte, le froid descend) ce devrait être toujours le même réglage( avec la même munition)
Mon point rouge est réglé à des distances différentes précises depuis presque 8 mois et 10000 plombs et il ne bouge jamais, si je fais correspondre la distance avec le réglage indiqué...
Avec une lunette, c'est peut-être le tireur qui ne prend jamais exactement la même visée, erreur qui peut s'amplifier si aucun système de correction de parallaxe n'existe sur la lunette en question...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: reponse pour Blackbird   Ven 18 Mai - 10:05

Je parle du viseur avec fibre optique de couleur verte .

L'amplitude de déréglage pour une distance de 25 mètres varie entre 3 et 5 centimètres et c'est surtout la "verticalité" .

Si par exemple je règle aujourd'hui le viseur de ma carabine de telle sorte a ce que pratiquement tous les plombs se groupent autour du point visé , 5 jours plus tard ou une semaine après je refais le control du réglage du viseur pour une cible placée à La même distance et je trouve que les plombs se groupent un peu en haut ou un peu en bas du point visé avec un décalage de 3 à 5 centimètres.

Je tire toujours avec les mêmes plombs .

la carabine est encore en bon état je viens de l'acheter il y'a 4 mois .
Revenir en haut Aller en bas
tueurdemouches
Régulier
Régulier


Masculin
Taureau Rat
Nombre de messages : 174
Age : 56
Localisation : breizonie,brest même
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Ven 18 Mai - 10:22

bonjour
pour 2 tirs identiques avec même arme et même tireur il peut y avoir de très grosses différences de points d'impact quelque soit le système de visée fatigue de la vue et surtout différence du lumière reçu par l'oeuil
changement de luminosité 2-5 fois plus fort quand il y a des éclaircies
avec des armes neuves ou anciennes et forcément l'impact n'est plus au même endroit
de plus si tu tires entre 8 et 15 s l'image vue de la cible c'est le phénomène de persitance rétinenne!!donc ce n'est l'image exacte de la cible
bon courage c'est normal!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Ven 25 Mai - 19:07

Salut à tous

Du moins dans mon cas je ne crois pas que le décalage vertical qu’il m’arrive d’avoir parfois est en rapport avec le changement de luminosité : du soleil , de la lumière ce n’est pas ce qui manque dans cette région au sud du Maroc . et puis ça n’explique pas pourquoi le décalage est essentiellement vertical .

Ce n’est pas non plus à cause du viseur : je l’ai bien examiné ; il n’y’a pas de jeu dans aucune de ses « articulations ».

Je pense plutôt que c’est en rapport avec des variations de la quantité d’énergie avec laquelle est lancé le plomb par la même carabine à air . Je m’explique :

Quand on vise une cible placée à 25 mètres par exemple , le canon vise réellement un peu au dessus de la cible et ce pour compenser l’effet de la pesanteur sur la trajectoire du plomb.

Pour des cibles assez éloignée il y’a donc un décalage entre ce que vise le viseur et ce que vise réellement le canon. Ce décalage dépend de la distance à laquelle est placée la cible mais aussi de la puissance de la carabine à air.

Si on varie la distances à laquelle on place la cible cela nécessitera une rectification du réglage du viseur . et de même si on admet que les carabines à air ne propulsent pas toujours les plombs avec la même quantité d’énergie cinétique cela pourrait bien expliquer pourquoi on besoin de rectifier de temps en temps le réglage du viseur de nos carabines à air . Je parle là de faible variation de la quantité d’énergie transmise aux plombs.

Le ressort ne transmet pas de l’énergie directement au plomb. Il le fait par l’intermédiaire d’un volume d’air contenu dans le cylindre de la carabine. Ce volume d’air peut être considéré comme un ressort. La raideur de ce volume d’air varie en fonction la densité de l’air. Ainsi quand il fait froid par exemple, la densité de l’air est plus élevée et la quantité d’énergie transmise au plomb est plus importante. Cela peut se traduire par un sus décalage si la différence de température par rapport au jour ou la carabine à air a été préalablement réglée et pour une cible placée à la même distance , est significative.

Je pense aussi que des variations significatives d’altitude peuvent aussi être responsable de décalage vertical et donc nécessiter une rectification de réglage du viseur.

Conclusion :

- C’est tout à fait normal de rectifier de temps en temps le réglage du viseur ou des lunettes optiques pour des cibles placées à la même distance. Les carabines à air sont ainsi.

- Pour ceux qui pratiquent la chasse avec leurs carabines à air il est préférable de contrôler le réglage de leur viseur ou de leurs lunettes optiques avant de sortir chasser même s’il sont préalablement bien réglés.
Revenir en haut Aller en bas
Zapata
Pilier
Pilier


Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 2670
Age : 30
Localisation : Genappe, Belgique et Hérault, France (ça dépend des jours...)
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Ven 25 Mai - 19:20

Cela me semble tout de même bizarre une telle différence ! Ne serait-ce pas plutôt ta position qui n'est pas exactement la même ? Je dis ça parce que peu de gens ont de tels écarts...
Revenir en haut Aller en bas
http://field-target.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Ne serait-ce pas plutôt ta position qui n'est pas exactement   Ven 25 Mai - 19:44

Salut Zapata

Non la position est toujours la même. et je m’appuie sur mes deux coudes et mes deux genoux : une position très stable .

C'est la seule explication que j'ai pu trouvée et qui explique le decalage vertical .
Revenir en haut Aller en bas
Lauisa
Pilier
Pilier


Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 1792
Age : 46
Localisation : Région Toulousaine
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Ven 25 Mai - 20:01

khalid a écrit:
Salut Zapata

Non la position est toujours la même. et je m’appuie sur mes deux coudes et mes deux genoux : une position très stable .

C'est la seule explication que j'ai pu trouvée et qui explique le decalage vertical .

Salut,

J'ai aussi connu ça avec ma "vieille" Diana 35.

En fait les vis avaient la facheuse tendance à ce déserrer, avec une incidence sur la précision.

J'avais fini par les bloquer avec un produit spécial de marque Loctite.

Je parle de ma Diana 35, mais mes plus récentes Diana 350 M et Weihrauch HW90 sont aussi sensibles à ce phénomène.

Si ça peut aider...
Revenir en haut Aller en bas
BOLLEROT BERNARD
Pilier
Pilier


Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 1951
Age : 64
Localisation : ain
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Ven 25 Mai - 21:43

Je constate, Khalid, que comme tu fais les questions et les réponses, tu as certainement trouvé la solution .
Le problème, c'est que ce déréglage , ou plutôt cette nécessité de recliquer( souvent plus en hauteur qu'en dérive, sauf en cas de vent latéral ou de lumière latérale)est aussi constaté sur les armes à feu, donc ta théorie de l'énergie cinétique irrégulière à propos de l'AC prend un peu l'eaU!!!!
Plus sérieusement, des pistes avaient été lancées , que tu as rejetées, certain de ta technique.
Le manque de luminosité, mais aussi le froid, l'humidité, la pression atmosphérique basse, font descendre les impacts, tous les tireurs confirmés, surtout en Longue distance, te le confirmeront.
Inversement , la luminosité extrême, la chaleur, font plutôt monter les impacts.
Si cela n'est pas du à ces facteurs, il reste l'arme.... et le tireur!!!!

Si ton arme était déréglée, par exemple, en tirant trop bas, elle le serait toujours, cela serait dû à un défaut des organes de visée( pas dans le m^me axe, horizontal ou vertical, ou présentant un jeu quelconque)
Or, ce n'est pas le cas.
Tu précises également que tu tires, et c'est important, toujours avec la même munition, donc encore un facteur , une variable, comme on dit, à éliminer...
Reste l'improbable, l'invraisemblable, l'impossible élément à considérer: le tireur!!!!!!
En effet, c'est lui qui prend la visée, et un écart d'1mm est à multiplier par le nombre de longueurs de mire de l'arme qu'il y a dans la distance.
Ainsi, à 20mètres, si la longueur est de 50 cms,le nombre sera 40.
Cela fait donc une erreur en cible de 40mm.
La prise de visée est extrêmement précise, et très peu de tireurs prennent exactement la même position , sinon, nous serions TOUS champions du monde!!!!!!

Les gens s'imaginent qu'en plaçant le réticule au centre de la cible,ou le cran de mire au centre de la hausse, les 10 balles ( ou plombs) vont faire un seul trou!!!!!
La manière dont on épaule, la pression exercée sur la crosse, l'endroit à quelques mm près, la main qui tient le fut, la pression de cette main, la respiration, tout joue un rôle dans le tir et peut faire varier les résultats.
Ainsi, le phénomène de persistance rétinienne qui a été évoqué n'est pas absurde, si l'on prend de trop longues visées, surtout avec une forte luminosité qui crée de forts contrastes...
ILy a également la tenue de l'arme au moment du lâcher, et surtout APRES, pendant 2à 3 secondes , qui seule permet de faire une annonce correcte, à condition que l'index n'ait pas bougé sur la détente, et qu'on n'ait pas mis un coup de doigt, en hauteur ou latéralement....

Maintenant, je te concède qu'une arme, ou une optique, peut avoir un défaut, et c'est peut-être le cas( des tireurs ont constaté avec surprise que leur ressort était cassé, sans qu'ils s'en soient vraiment rendus compte).
Mais n'élimine pas si vite le tireur du problème,même si tu es un bon tireur, car c'est un élément important du tir!!!!!!!!
Amicalement
BB
Revenir en haut Aller en bas
marceau
Modérateur
Modérateur


Masculin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 6149
Age : 55
Localisation : loire atlantique
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Ven 25 Mai - 22:13

salut a tous

+1000 pour bernard
le principal element a un bon tir c'est le tireur

Revenir en haut Aller en bas
Rudy
Modérateur
Modérateur


Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 3684
Age : 55
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Sam 26 Mai - 5:44

Bernard a tout dit! Ce n'est pas pour rien qu'on a inventé des machines sur lesquelles on bloque l'arme afin de faire des réglages et des tirs les plus réguliers possibles. On peut adopter la même position à chaque tir, mais ce ne sera jamais la même exactement...surtout une semaine après! Les épaules ou les genoux seront un poil plus haut, le tenue de l'arme légèrement différente etc. La variation de la puissance d'une ac (de 2 mètres/s pour une arme de bonne qualité, en 7,5 joules, à 4 ou 6 m/s dans le cas inverse) peut avoir lieu dans la même séance: ce n'est donc pas la cause de ce que Khalid appelle le déréglage. Je pense davantage, outre les conditions extérieures (météo etc.), qu'il s'agit bien du problème de la position du tireur. Ne pas oublier aussi qu'un léger devers peut avoir des conséquences: il existe des petits niveaux à bulle qui s'adapte sur la culasse ou la lunette. Qui peut dire avec certitude que d'une semaine à l'autre il tient sa carabine parfaitement d'aplomb, sans variation d'un millimètre ou deux?
Mais la vrai question du tireur n'est elle pas plutôt: "Comment faire pour avoir des résultats similaires chaque semaine ?"Plutôt que de s'étonner du changement, ne faut-il pas s'étonner de la régularité? C'est après tout là que se fait la différence entre le champion et l'amateur.

_________________
Toz ,78-06
CZ 453
Marlin 45-70
Diana 48
Fusil automatique Baikal MP 153
Crossman 357, 4,5
HW 97 et HW 30S
Bam XS-30-1

La bigamie c'est avoir une femme en trop. La monogamie aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Blackbird
Modérateur
Modérateur


Masculin
Sagittaire Cheval
Nombre de messages : 6792
Age : 26
Localisation : France, Côte d'Or et Lyon
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Sam 26 Mai - 11:47

Seule chose à ajouter à ce qui a déjà été très bien dit, c'est que même si le tireur est en cause, il ne s'en rend pas forcément compte.

J'ai ainsi longtemps fait de grossières erreurs, en étant sûr de bien tirer. Les résultats étaient décevants, je ne comprenais pas.

Voilà, ne prends pas les posts pour une attaque personnelle, on essait juste d'attirer ton attention sur ce qui a le plus de chances de coincer.

Bons tirs thumright
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mousquetsportifbeaunois.fr
BOLLEROT BERNARD
Pilier
Pilier


Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 1951
Age : 64
Localisation : ain
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Sam 26 Mai - 15:52

Bien sûr , Khalid, nous sommes tous sur ce forum pour partager nos expériences, nos savoirs, nos doutes parfois...
Et je m'excuse même du léger agacement perceptible dans le début de ma réponse qui est avant tout destinée à te venir en aide, comme toutes les réponses suivantes....
Note sur un carnet de tir , lorsque tu réussis une excellente série , ou des dix consécutifs( si tu tires sur cible)toutes tes sensations gestuelles, corporelles, la position de ta carabine, l'endroit où tu places tes mains, l'endroit où tu épaules,mais surtout synchronise la respiration et le lâcher, pas de visée excédant quelques secondes, continue à regarder les organes de visée après le lâcher, et essaie d'annoncer à l'avance tes impacts( tout bon tireur doit savoir où vont ses impacts, sinon, il y a un manque de concentration sur une des phases du tir )
Dans le tir, s'il est important de comprendre ses erreurs, l'essentiel est surtout de reproduire ce qui est bon ( pensée positive).
C'est cette reproductivité, que l'on appelle régularité qui, comme l'a dit Rudy, je crois, fait la différence entre un champion et un tireur moyen , voire assez bon.
Pour te rassurer, sache que nous sommes passés, passons, et passerons encore par ces phases d'euphorie( lorsqu'on croit avoir tout compris après d'excellents tirs) ou de déprime( qui donnent envie de revendre son arme parcequ'on ne comprend pas pourquoi on tire si mal , quand rien ne rentre).
Un seul remède, la régularité de l'activité, pour que cette gestuelle et les sensations qui y sont liées deviennent presque " naturelles".
Amicalement
BB
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Dim 27 Mai - 19:24

Salut à tous

Merci beaucoup Bernard pour tes réponses . merci aussi aux autres .

Bernard tu as bien confirmé que les conditions climatiques peuvent être responsable de la variation du point d'impact en hauteur : la température , l'humidité , la pression atmosphérique ... Donc on est tous d'accord sur le fait que des variations significatives du climat et d'altitude peuvent être responsables de déréglage du viseur en hauteur si tu veux qu'on l'appelle ainsi .

Tu rejettes cependant l'hypothèse de la variation de l'énergie cinétique avec laquelle est lancé le plomb en fonction du climat et de l'altitude . Je ne sais pas si tu l'as vérifier avec un chronographe . Je pense que tant que on ne l'a pas encore vérifier avec un chronographe c'est une hypothèse à ne pas éliminer .

Vous avez insister sur le fait que le tireur est impliqué en grande partie dans la précision des tirs . Je vous comprends et je suis tout à fait d'accord avec vous . Moi je ne vous dis pas que je suis un grand tireur . Un grand tireur c'est celui qui ne ratte pratiquement aucun tir . Moi tous mes tirs ne sont pas précis . et quand un tir passe à coté ça ne m'énerve pas . Je sais bien que je peux en être responsable . Mais je peux comme même savoir si les plombs sont pour la plupart décalés un peu en haut ou en bas . Si non personne ne pourra régler le viseur de sa carabine sans utiliser un fixateur de la carabine.

La différence entre utiliser un fixateur de carabine (pour bloquer la carabine) pour régler le viseur et ne pas l’utiliser c’est le nombre de tirs nécessaires au réglage . Avec un fixateur un seul tir est suffisant pour bien régler le viseur : on bloque la carabine à fin qu’elle ne bouge pas lors des tirs , on vise une cible , puis on tire . La carabine étant toujours bloquée , il suffit alors de régler le viseur sur le point d’impact pour qu’il soit bien réglé .

Quand on ne dispose pas de fixateur pour bloquer la carabine , le nombre de tirs nécessaires au réglage dépend du tireur : un assez bon tireur a besoin d’un nombre de tirs plus important qu’un bon tireur pour régler le viseur de la carabine . Mais je crois que finalement que tous les deux pourraient bien arriver à le faire . la seule erreur à éviter c’est de ne pas avoir la main facile sur les vices du réglage du viseur : il ne faut pas tourner les vices de réglage que lorsque le même décalage persiste pour la plupart d’un nombre élevé de tirs .

Ce que je veux dire par tout cela c’est que un assez bon tireur est capable de savoir si le viseur de sa carabine a besoin de rectification de réglage ou pas mais à condition de raisonner sur un nombre plus élevé de tirs .

Amicalement .


Khalid
Revenir en haut Aller en bas
BOLLEROT BERNARD
Pilier
Pilier


Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 1951
Age : 64
Localisation : ain
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Dim 27 Mai - 19:33

Khalid, ok, pour l'énergie cinétique jamais parfaitement régulière, mais c'est aussi valable sur les carabines de compèt en AC, et elles ne tirent pas en haut ou en bas, et c'est identique en 22lr, une balle n'est jamais chronométrèe à la même vitesse à la sortie du canon.
Le décalage dont tu parles est important.

Justement, pour savoir si c'est l'arme ou toi, il faut éliminer les variables, donc la plus grande variable est le tireur.
Procure toi, ou fabrique toi un appui pour ta carabine,( l'idéal est un appui AV et AR, où tu sois pratiquement sûr qu'elle ne bougera pas dans l'axe vertical, et appuie doucement, bien dans l'axe ,sur la détente, après avoir pris une visée " parfaite".
Ne la fixe pas, épaule la seulement, ne te cramponne pas après pour ne pas qu'elle bouge, c'est le meilleur moyen de créer de gros écarts...
Recommence cela plusieurs fois, et si tu es sûr de ta visée, et que tu constates le m^me décalage vertical, c'est peut-être un problème de hausse( mais il faudrait faire confirmer ce décalage par un autre tireur tirant dans les mêmes conditions.)
PS : la semaine dernière, j'ai fait, sur mes 10 dernières balles, des écarts terribles ( plusieurs cms!!!) en bas.
J'en ai déduit que ma lunette s'était desserrée( cela m'était arrivé, mais les groupements étaient aléatoires).
Non, tout était resserré parfaitement, d'autant qu'à chaque vis, j'avais mis du frein-filet ( comme sur ma Diana, dont la fixation fût-canon se désserre, maintenant, c'est fini).
Je me suis alors rappelé que j'avais été gêné par le soleil haut et latéral qui venait frapper dans ma lunette ( pas de pare-soleil).
Aujourd'hui, avec les mêmes réglages que mercredi, j'ai fait d'excellents groupements, donc MA visée avait été perturbée par des aberrations lumineuses, et je visais "mal"....
A +++
BB
Tiens nous au courant....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Lun 25 Juin - 21:18

Salut à tous

Désolé d'avoir tardé à répondre mais c'est parce que j'étais en voyage . J'avais un congé . Je n'étais pas donc sur place.

Bernard , Je tiens à t'informer qu'on n'est pas obligé d'avoir les mêmes opinions et qu' on devrait normalement tolérer les avis des autres même s'ils paraissent faux . Je pense qu'au contraire : avoir des opinions différentes ne fait qu'enrichir la discussion et puis cela encouragerait les membres du forum à ne pas hésiter à participer …

Tu penses toujours que le décalage vertical dont je parle est dù au tireur …

Je te comprends Bernard et d'ailleurs nombreux vont se poser la question suivante : Pourquoi se casser le tête avec un tel sujet puisque finalement avec deux tirs consécutifs exercés dans les mêmes conditions on peut avoir un décalage vertical important ?

Je te réponds :

Il ne faut pas confondre le décalage qu'on peut avoir avec des tirs consécutifs exercés dans les mêmes conditions et le décalage de tout un groupement des points d'impact . Le décalage dont je parle je le mesure en mesurant la distance séparant le point visé et le centre du groupement des points d'impact .

Déjà quand on a un bon groupement des points d'impact je crois qu'on est en présence d'un bon tireur qui respecte toutes les précautions dont tu as parlés pour réussir ses tirs :

- un bon appui
- inspiration profonde bloquée
- tirer doucement et lentement sur la détente
- épauler la carabine
- il y'a une autre précaution que tu n'as pas cité : il ne faut pas pivoter la carabine ni à droite ni à gauche : la ligne de mire devrait être verticale. Si on pivote la carabine un peu à droite par exemple , bien qu'on vise bien la cible , le point d'impact sera dévié à droite et cela à cause du décalage qui existe entre ce que vise réellement le canon ce que vise le viseur pour des cibles assez éloignées . ( j'ai parlé de ce sujet dans l'un des messages précédents )

Quand on refait les séances de tirs dans les mêmes conditions et que tous les groupements des points d'impact sont décalés en haut par exemple , il n'a qu'une seule façon pour retrouver la précision de la carabine : c'est tourner les vices de réglage du viseur .

Les utilisateurs de carabine à air qui tirent sur des cibles proches pourraient ne pas remarquer ce phénomène car pour eux ,le décalage quand il existe , il est minime .

Ceux qui tirent sur des cibles assez éloignées , vont certainement comprendre de quoi je parle .

Je pense que même en présence d'un bon tireur et pour des cibles assez éloignées il y'a besoin de rectifier de temps en temps le réglage du viseur pour conserver la précision de la carabine . Il y'a certainement des facteurs responsables de ce phénomène et qui dépassent les compétences du tireur :

Qualité du viseur

Bien que ma carabine soit encore neuve , je ne suis pas vraiment très satisfait de la qualité de son viseur : Je me suis amusé une fois à exercer avec mes doigts des forces dans toutes les directions sur le viseur et j'ai constaté que j'entraînais des petits déplacements de certaines de ses composantes . J'en ai déduis qu'en exerçant involontairement des forces sur le viseur on peut affecter son réglage bien qu’on ne fait pas tourner les vices de réglage . Par exemple :

- en déplaçant la carabine
- en la posant
- en la mettant ou en la faisant sortir de sa pochette …

Densité de l'air

Elle est liée à la température et à l'altitude … Des variations significatives de la densité d'air peuvent être responsables de la variation du point d'impact en hauteur et ce par deux mécanismes :

- variation de la vitesse du plomb à la bouche du canon
- variation de la résistance d'air au plomb

Quand la densité d'air est élevé : la vitesse du plomb à la bouche du canon est plus importante et la résistance d'air au plomb est plus importante aussi .

Pour des cibles éloignées la résistance d'air au plomb l'emporte sur la variation de la vitesse du plomb à la bouche du canon . Ainsi quand il fait froid (densité d'air élevée) la résistance d'air au plomb est plus importante , le plomb met plus de temps pour arriver à la cible et donc laisse plus de temps à la pesanteur pour agir et cela se traduit par un sous décalage du point d'impact pour des cibles éloignées . Inversement quand il fait chaud on obtient un sus décalage du point d'impact .

La luminosité

"Tueurdemouches" a parlé de la persistance rétinienne de l'image . Il veut dire par là que parfois ce qu'on vise n'est pas réellement là où on le voit et ce à cause de la persistance rétinienne de l'image . Cela n'a rien à avoir avec être gêné par la lumière du soleil . Mais ce qui me gêne c'est que cette variable devrait normalement être responsable de décalage aussi bien vertical que horizontal du point d'impact .

Joint piston et graisse

Est-ce que le joint piston se comporte toujours de la même façon en fonction de :
- la température
- du graissage …

là aussi c'est une question à laquelle on devrait trouver une réponse.

Conclusion

Le décalage vertical dont je parle dans ce sujet n'a rien à avoir avec le décalage vertical qu'on peut avoir avec des tirs consécutifs exercés dans les mêmes conditions . C'est un décalage qui :

- concerne tout le groupent des points d'impact .
- persiste lors qu'on répète les séances de tirs dans les mêmes conditions .
- nécessite de faire tourner les vices de réglage du viseur pour retrouver la précision de la carabine .
- IL n'est pas dù au tireur .

Personne ne peut prétendre que depuis qu'il acheté sa carabine il s'est contenté d'un et un seul réglage de son viseur pour que sa carabine à air conserve sa précision pendant des mois voire des années …On a tous besoin de rectifier de temps en temps le réglage des viseurs de nos carabines à air mêmes pour des cibles placées à la même distance .

C'est ce que j'en pense .

Amicalement .

Khalid
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Lun 25 Juin - 21:52

khalid a écrit:


Personne ne peut prétendre que depuis qu'il acheté sa carabine il s'est contenté d'un et un seul réglage de son viseur pour que sa carabine à air conserve sa précision pendant des mois voire des années …On a tous besoin de rectifier de temps en temps le réglage des viseurs de nos carabines à air mêmes pour des cibles placées à la même distance .

C'est ce que j'en pense .

Amicalement .

Khalid
Salut!
Et la contre visée qu'en penses-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Lepigeon
Modérateur
Modérateur


Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 2889
Age : 39
Localisation : Montréal et ailleurs
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Lun 25 Juin - 23:31

J'ai un peu l'impression que ce poste tourne en rond.

D'un côté Bernard qui incrimine le tireur, et de l'autre Khalid qui incrimine les conditions ambiantes.

Je rejoins Bernard en disant qu'on néglige trop souvent le tireur. Oui Khalid, les différences de conditions climatiques jouent (Bernard ne le nie pas d'ailleurs), et si tu veux voir dans quelles proportions, tu dois éliminer la variable tireur. Ce qui signifie allez dans le même, tirer avec un banc d'essai et apporter une mini station météo pour noter les conditions climatiques.

Dès que tu ajoutes le tireur, c'est fini. A moins d'être un compétiteur de très haut niveau, qui s'entraîne tous les jours, d'une séance à l'autre, tu n'auras jamais la même position. En te couchant, ton corps se tasse, mais il y a des variations de jour à l'autre. Ce qui implique que ton angle d'attaque est différent, et par conséquent, la trajectoire parabolique varie, ce qui en cible se traduit par un écart vertical. D'ailleurs, en tir de compétition couché, il est connu que les premières balles servent à régler l'arme, mais aussi à laisser le corps se tasser, se qui justement se traduit en début de tir par une variation verticale.

Je ne parle pas non plus de la luminosité. Il est connu que les changements de lumière produisent des écarts en cible, car la visée prise tend à varier. De nouveau, c'est le tireur qui est à incriminer ici. Le résultat est visible lors d'un temps nuageux et que survient une éclaircie, avant que l'air n'ai eu le temps de se réchauffer.

Le pivotement dont tu parles est connu en anglais comme le "cant", le dévers. Il induit un déplacement vertical ET latérel. Sur les armes de match, on trouvera des niveaux à bulles pour le contrôler.

La plupart des "clics" effectués en match de tir viennent pour contrer les variations légères de positions, et non les changements de conditions environnementales.

Je rejoins donc d'autres avis en pensant que tu élimines un peu trop la composante tireur, même si on est d'accord que la composante climatique joue, c'est bien connu en ballistique. Le tassement du corps joue énormément, et dépend de plein de facteurs... ce qui fait que tu ne peux d'une séance à l'autre avoir la même position, ce qui implique un déplacement du groupement... dû au tireur!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.slashbin.net
marceau
Modérateur
Modérateur


Masculin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 6149
Age : 55
Localisation : loire atlantique
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Mar 26 Juin - 4:23

salut khalid

c'est presque toujour le tireur (dans 95% des cas) pour les raisons qui viennent d'etre expliqué par bernard et lepigeon

petite anecdote:
dans le cadre de l'école de tir (je suis initiateur ) une jeune tireuse me sort une serie de fou
10 balle dans un groupement de 10 a 12 mm !!!!!

et là, moi , (pas sympa le mono!), je lui demande de se relever et de reprendre sa position

le groupement etait légèrement moins bon, de 12 a 15 mm ( oui, tout de même!!!!)
mais plus haut de 25mm

c'était tout simplement du a une position légèrement différente, qui a déplacée le groupement, au demeurant, excellent

j'espère que nos explication ont répondu a tes interrogations

Revenir en haut Aller en bas
victor
Vieil Habitué
Vieil Habitué


Masculin
Verseau Tigre
Nombre de messages : 778
Age : 65
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Mar 26 Juin - 7:41

Citation :
D'un côté Bernard qui incrimine le tireur, et de l'autre Khalid qui incrimine les conditions ambiantes.

peut etre les deux mon general

Citation :
les séances de tirs dans les mêmes conditions

jamais les memes conditions
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Mer 4 Juil - 19:27

Salut à, tous

Padre,

Je n'ai pas compris ta question . que veux tu dire par contre visée ?

marceau,

Merci pour votre sympathique réponse . Le décalage vertical du tireur dont tu as parlé dans ton anecdote ne rentre pas dans la catégorie des décalages verticaux dont je parle . Dans ton exemple le décalage ne persiste pas . Il a disparaît après le changement de position .

Lepigeon ,

J'ai lu avec beaucoup d'attention ta réponse . Tu as bien expliqué certaine chose . Tu as rajouté une autre variable à laquelle on n'a pas fait attention : l'angle de tir . Si je ne me trompe pas c'est l'angle formé par le canon et l'horizontal . Tu as tout à fait raison il peut être responsable de la variation du point d'impact en hauteur .

Si tu me le permets je vais l'expliquer aux membres du forum à travers un exemple:

On suppose que le viseur d'une carabine à air est bien réglé pour une cible placée à 25 mètres et que la cible est placée à une hauteur de telle sorte à ce que l'angle de tir soit nul (canon parallèle à l'horizontal au moment du tir ):

Si on vise avec cette carabine une cible placée à la même distance (25 mètres) sur une montagne par exemple de telle sorte à ce que l'angle de tir soit égale à 45° par exemple , on va avoir un sous décalage du point d'impact .

Inversement si on vise une cible placée à la mêmes distance (25 mètres) mais située en bas (le tireur est sur une montagne et vise une cible située en bas) de telle sorte à ce que l'angle de tir soit négatif (canon pointé en bas) -45° par exemple , on va avoir un sus décalage du point d'impact .

On peut le démontrer par des calculs mathématiques .

Merci beaucoup lepigeon pour cette information . Je n'ai jamais fait attention à cette variable (angle de tir )

Tout de même je ne pense pas que cela explique mes décalages verticaux :

Moi , les tirs je les fais dans le jardin de la maison . Je place toujours la cible au même endroit , à la même distance , à la même hauteur , je me place toujours au même endroit et j'utilise toujours le même appui .

Tu as parlé du tassement du corps . Je crois que la variation de l'angle de tir engendrée par ce tassement pour une cible placée à 25 mètres est négligeable .

Dans ta réponse tu dis que je néglige un peu trop le tireur . Je te réponds qu'il ne faut pas tout de même tout mettre sur le dos du tireur . Il y'a des décalages qui sont dûs aux tireur et il y'a des décalages qui sont dûs à autre chose .

Maintenant peut on savoir si un décalage est dû au tireur ou non ?

Je crois avoir répondu indirectement à cette question à plusieurs reprises dans mes précedentes réponses mais vous n'y avez pas fait attention . Je vais l'expliquer à travers un exemple :

Supposons que la carabine à air d'un certain monsieur x est bien réglée pour une cible placée à 25 mètres .

Supposons que j'ai fait tourner le vice de réglage du viseur de sa carabine de telle sorte à avoir des sus décalage SANS que monsieur x le sache .

Je lui demande d'effectuer 3 tirs devant moi .

Supposons que x est un bon ou assez bon tireur et que les 3 points d'impact sont décalés en haut .

Analyse :

Pour moi c'est tout à fait clair : le décalage est dû au viseur car je sais bien que je l'ai déréglé .

Pour monsieur x , après 3 tirs seulement , le problème n'est pas résolu . Il va certainement penser qu'il est responsable du décalage . Mais s'il continue à refaire les tirs et que bien qu'il fasse de son mieux pour améliorer la technique de ses tirs , le sus décalage persiste , il va finir par comprendre qu'il n'est pas responsable du sus décalage et donc il va être obligé de faire tourner le vice de réglage du viseur pour retrouver la précision de la carabine .

Vous comprenez maintenant ce que je veux dire par persistance du décalage pour des tirs exercés dans les mêmes conditions et durant plusieurs séances de tirs qui je pense déresponsabilise le tireur du décalage du point d'impact.

Dans ta réponse tu n'as pas parlé du viseur en tant que facteur pouvant être responsable de décalage . ( bernard en a parlé (hausse))

Je pense que les viseurs sont un peu comme les balances et les pèse-personnes . Une balance de bonne qualité c'est celle qui donne toujours la même valeur pour la même masse et qui ne nécessite pas tout le temps qu'on la tare ou qu'on la règle.

Je pense que c'est pareil pour les viseurs et les lunettes optiques . leur qualité n'est pas toujours la même .

Il y'a des viseurs qui se dérègle "tout seul" rien que sous l'effet entre autre des chocs de tirs .

Avant de sortir chasser j'effectue tout d'abord quelques tirs à la maison pour contrôler le réglage du viseur de ma carabine . Ainsi s'il y'a un décalage que ça soit dû au conditions climatiques , au viseur ou au autre chose je suis sûr d'avoir mis à jour le réglage de ma carabine .

Croyez moi , c'est par expérience depuis que je procède ainsi le rendement de mes parties de chasse est meilleur .

Amicalement

Khalid
Revenir en haut Aller en bas
Lepigeon
Modérateur
Modérateur


Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 2889
Age : 39
Localisation : Montréal et ailleurs
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Mer 4 Juil - 19:40

En deux mots, je n'ai pas parlé de viseur car ce dont je parle est indépendant des organes de visée, en particulier c'est un paramètre constaté maintes et maintes fois, avec dioptre en stand en tir sur cible.

L'amplitude de variation due au placement du corps est tout sauf négligeable. Le nombre de facteurs est énorme. J'ai parlé du tassement du coeur, mais on peut parler de l'alignement oeil-organes de visée (avec la fameuse erreur angulaire), la pression contre l'épaule ou l'appui-joue,... Mais bon... je ne vais pas insister d'avantage...

Contre-visée signifie compenser le décalage en visant non le point cherché mais un point dans la direction opposée à l'écart observé entre le point visé et le point touché.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.slashbin.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Mer 4 Juil - 20:32

S’il te plait lepigeon , ne me fait pas dire ce que je n’ai pas dit . Je n’ai pas dit que les variations induites par le placement du corps sont négligeables . Je parlais uniquement de moi . d’ailleurs je l’ai bien expliqué . Je ne change pas le placement de mon corps lors de mes entraînements . Je ne passe pas par exemple de la position debout à la position couchée ... la seule variation que je pense il peut y’avoir c’est celle induite par le tassement du corps comme tu l’as appelé . C’est les variations induites uniquement par le tassement du corps que je pense être négligeable pour une cible placée à 25 mètres . Amuse toi à faire des calculs géométriques et tu verras que les variation de l’angle de tir induites uniquement par le tassement du corps sont négligeables.

Merci de m’avoir expliqué ce que la contre visée .

Merci pour votre participation et pour tes réponses .

amicalement .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Mer 4 Juil - 21:03

Lepigeon a écrit:


Contre-visée signifie compenser le décalage en visant non le point cherché mais un point dans la direction opposée à l'écart observé entre le point visé et le point touché.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...   Aujourd'hui à 3:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi refait on le reglage des viseurs ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» COMPTEUR COUNT 4 - SANS FIL
» Reglage des phares
» Pourquoi griller une soupape
» PROBLEME vis reglage soupape je cherche à les changer
» Aide reglage rotule de pivot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum sur les armes à air et .22 :: Divers, Accessoires et réalisations :: Technique-
Sauter vers: