Le forum sur les armes à air et .22
Bienvenue sur Airguns ... n'hésitez pas à vous inscrire pour participer à notre communauté et notre convivialité entre tout le monde !
Le forum sur les armes à air et .22

Vous êtes sur le forum référence francophone sur le tir de loisir aux armes à air et .22
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Sujets RécentsSujets Récents  Connexion  Carte des membres  ARprotechARprotech  B.A.R. (BlackPool Air Rifles)  ATAPATAP  Armurerie Meyson  
Bienvenue sur AIRGUNS le forum référence en termes de tir de loisir aux armes à air et .22LR

Partagez | 
 

 Technique tir pistolet et détentes lourdes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jef.ch
Vieil Habitué
Vieil Habitué


Masculin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 570
Age : 54
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Technique tir pistolet et détentes lourdes   Dim 26 Mai - 20:51

Salut,

Je tire principalement au pistolet, souvent à 50 m et plus de 50% au petit calibre, finances et normes de bruit obligent. J'ai récemment acheté une conversion .22LR pour mon SIG P226, je n'arrivais à rien en cible avec ce truc, et plutôt que de rester sur un échec, je voulais tenter l'expérience.
Il y a quelques semaines, j'ai passé 400 cartouches -sur 8 jours- pour finalement découvrir qu'en m'appliquant énormément sur le lâcher ça groupe. Mais dès que je me déconcentre, je mets des coups de doigt (ou trop de pression sur l'auriculaire?) et mes flyers sont toujours en bas.



Il faut dire que je passe 3000 plombs d'AC l'hiver avec un FAS604 (détente à 400 g.), que je tire habituellement avec un Hämmerli 280 ou un SIG P210 (détente à 1,4 kg). Les 2,5 kg de la détente du P226 sont donc loin de mes standards.

Hier samedi, on avait une journée de tir "défoulatoire" avec des potes, et on en a profité pour balancer du lourd, voire du très lourd, tant à l'arme de poing que d'épaule. Aujourd'hui dimanche, je décide de "dépolluer" mon cerveau des impressions de la veille. Pour corser un peu la difficulté, je prends ce P226. J'essaye 2-3 séries de 10 coups à 50 m., mais c'est une catastrophe. Rien ne va, j'ai tout trop bas, majoritairement à gauche, et près de 20% hors cible.
Et soudain j'ai une idée. Ce P226 est en SA et DA, pas vrai? J'essaye une nouvelle série de 10 coups en DA uniquement, donc pression sur le levier de decocking entre chaque coup. Le résultat n'est pas fameux, 60% en cible à peine. Et pourtant j'avais essayé de m'appliquer, mais avec une détente à 4 kilos...
Par acquis de conscience je balance une dernière série de 10 coups à nouveau en SA. La détente me semble tellement légère que le 1er coup part avant que je ne sois correctement aligné! (un 4 en bas). Je vide le reste du chargeur, et lorsque la cible revient:



Tout est dedans et bien dedans! 4 fois 10, 3 fois 9 et 2 fois 7... avec le 4 en bas, ça ferait encore 85/100, avec une arme qui n'est pas vraiment faite pour ça... Ou disons que même si par définition un PA en .22LR est intrinsèquement une arme précise, un P226 avec conversion n'est en principe pas le premier truc auquel on penserait pour "chasser le 90"...

D'où question: quelqu'un a-t-il déjà eu l'idée de tester une arme typée combat en DA, pour apprivoiser plus facilement une détente lourde??? Est-ce aussi simple???

Amitiés,
A+,
le Jef-va-falloir-confirmer,-mais....


Dernière édition par Jef.ch le Mer 29 Mai - 8:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ced1dric
Vieil Habitué
Vieil Habitué


Masculin
Scorpion Cheval
Nombre de messages : 708
Age : 38
Localisation : nord
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Technique tir pistolet et détentes lourdes   Lun 27 Mai - 6:03

Revenir en haut Aller en bas
MAG138
Pilier
Pilier


Masculin
Balance Chien
Nombre de messages : 2247
Age : 58
Localisation : De-ci/de-là
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Technique tir pistolet et détentes lourdes   Lun 27 Mai - 6:32

Non. Toutefois j'ai eu un 45 Gold Cup avec sa conversion 22, je n'avais pas de variation en cible entre les 2 calibres. Mais en SA only bien entendu.
Tu peux essayer 2 choses.
#1 voir en variant le point de contact doigt/détente si tu as des variations en cible
#2 muscler ton index. Façon varappe avec index et majeur crochés sur un haut de porte et te mettre en suspension dessus. Avec les 2 mains.
Être plus analytique avec poids/ficelle et petite sangle sur l'index. Avec une poulie c'est top. Ou avec un gros élastique bien tendu. Où enfin la balle de tennis par exemple que tu malaxes, mais c'est moins fin comme "musculation" sélective.

Plus de force dans le doigt ne baissera pas la sensibilité, la finesse. Au contraire. Trop forcer parasitant justement la finesse... faire un trait de crayon dans un jeu type labyrinthe avec 5 kilos sur le poignet par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Jef.ch
Vieil Habitué
Vieil Habitué


Masculin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 570
Age : 54
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Technique tir pistolet et détentes lourdes   Mer 29 Mai - 9:12

ced1dric a écrit:

J'aime ces interventions constructives et pleines d'enseignements....

MAG138 a écrit:
Non. Toutefois j'ai eu un 45 Gold Cup avec sa conversion 22, je n'avais pas de variation en cible entre les 2 calibres. Mais en SA only bien entendu.
Tu peux essayer 2 choses.
#1 voir en variant le point de contact doigt/détente si tu as des variations en cible
#2 muscler ton index. Façon varappe avec index et majeur crochés sur un haut de porte et te mettre en suspension dessus. Avec les 2 mains.
Être plus analytique avec poids/ficelle et petite sangle sur l'index. Avec une poulie c'est top. Ou avec un gros élastique bien tendu. Où enfin la balle de tennis par exemple que tu malaxes, mais c'est moins fin comme "musculation" sélective.

Plus de force dans le doigt ne baissera pas la sensibilité, la finesse. Au contraire. Trop forcer parasitant justement la finesse... faire un trait de crayon dans un jeu type labyrinthe avec 5 kilos sur le poignet par exemple...

Merci!

Amitiés,
A+,
le Jef-qui-va-continuer-à-chercher-et-à-essayer...
Revenir en haut Aller en bas
ced1dric
Vieil Habitué
Vieil Habitué


Masculin
Scorpion Cheval
Nombre de messages : 708
Age : 38
Localisation : nord
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Technique tir pistolet et détentes lourdes   Mer 29 Mai - 9:28

veut dire que le sujet m'interesse et que comme toi j'attend des réponses
(enfin je pense , mais en tout cas c'était mon intention )
Revenir en haut Aller en bas
Jef.ch
Vieil Habitué
Vieil Habitué


Masculin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 570
Age : 54
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Okay...   Jeu 30 Mai - 6:59

ced1dric a écrit:
veut dire que le sujet m'interesse et que comme toi j'attend des réponses
(enfin je pense , mais en tout cas c'était mon intention )

Dans ce cas, mes excuses...

Amitiés,
A+,
le Jef-on-pouvait-le-comprendre-autrement... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
viktor
Pilier
Pilier


Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 1248
Age : 69
Localisation : Val de marne
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Technique tir pistolet et détentes lourdes   Mar 4 Juin - 23:16

Une arme combat en double action, cela se tire à deux mains à disons max 10 mètres.
Ensuite on peut ajuster en SA...
Revenir en haut Aller en bas
Jef.ch
Vieil Habitué
Vieil Habitué


Masculin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 570
Age : 54
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Heu, on ose demander? :-/   Mer 5 Juin - 20:14

viktor a écrit:
Une arme combat en double action, cela se tire à deux mains à disons max 10 mètres.
Ensuite on peut ajuster en SA...

On ose contester ou c'est un avis autorisé d'un professionnel de la chose? smil 82

J'ai poursuivi mes expérimentations, dimanche dernier en .22LR (foutues normes de bruit...), et l'entraînement fini par payer. En fait, je crois que si je m'applique, j'arrive à être presqu'aussi précis en DA qu'en SA. La précision intrinsèque de l'arme ne change pas, il n'y a "que" ce problème de gérer le poids de la détente. La différence la plus notable, c'est que mes groupements sont plus étalés en largeur en SA, et en hauteur en DA. Mais ça commence à rentrer:



10 coups à 50 m. et un groupement de 36 x 20 cm en DA. J'ai poursuivi mes essais ce soir avec la même carcasse mais en remettant glissière et canon en 9mm para, il me semble que lorsqu'on tire en DA -avec un minimum de rythme pour ne pas trop trembler-, on a en quelque sorte la surprise du départ du coup. Et ça reste assez correctement groupé. Mes premières cibles n'étaient pas fameuses: je mettais des coups de doigt ou de poignet parce que je savais que l'arme était en 9mm. Mais à force d'alterner 9mm et .22LR, SA et DA, j'ai bien pu analyser les différences, et eu le plaisir de ramener une cible très correcte en 9mm, avec 4 x 10 et 3 x 9 sur 10 coups. Les 3 autres coups (1 x 5 et 2 x 3) faisant chuter le score, mais là je sais ce que je dois travailler!

J'ai fini par le "dessert" de la double-action, j'ai nommé le Colt Diamondback en .22LR. Cette DA est bien plus légère que certaines SA, et c'est un plaisir de danser avec cette détente. Le résultat: 6 coups pour une dispersion de 20 x 15 cm, toujours en DA à 50 m.



Si je veux tirer en SA, j'ai un SAA Sauer & Sohn qui va très bien



Je n'aime pas les idées toutes faites, du style "les canons courts ne sont pas précis", ou " le tir de combat c'est à 10 mètres"... Surtout lorsque ça vient d'une personne qui a entendu dire, mais qui n'a pas essayé par elle-même. Anecdote: j'ai un bon copain excellent tireur. Par jeu, je lui ai montré un dimanche ce que je faisais à 25 comme à 50 m. avec mes PPK en .22LR et mon Astra 7000.
Il lui a fallu essayer par lui-même pour s'en convaincre, mais d'emblée il était dans mes groupements. Et quelques semaines plus tard, pour le tir de clôture de son club, il m'empruntait ces 2 bébés. Qui ont une fois de plus battu en brèche bien des idées reçues. Au point que des matcheurs conquis se sont achetés des PPK en .22LR, pour le plaisir de petits défis informels.

Amitiés,
A+,
le Jef-dire-c'est-une-chose,-argumenter-c'est-bien,-et-le-prouver-par-des-exemples-c'est-mieux! thumright
Revenir en haut Aller en bas
MAG138
Pilier
Pilier


Masculin
Balance Chien
Nombre de messages : 2247
Age : 58
Localisation : De-ci/de-là
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Technique tir pistolet et détentes lourdes   Mer 5 Juin - 21:15

Je pense que le problème du tir en DA en vitesse lente est que la DA n'a pas été conçue dans ce but. J'enfonce une porte ouverte OK. Mais le DA est classiquement un tir de combat dans lequel ; classiquement ; on ferme l'ensemble de la main index inclus façon pressage d'orange. Chose bien plus difficile en tir "posé".
Un tir "en cadence" = dès l'alignement du visuel essayer de fermer toute la main en disons 2-3 secondes. C'est assez "fin" niveau sensation mais l'idée est de reproduire l'attaque combat à 5-7-10m en version à peine ralentie à 50m. Et en tir "combat" on arrive à faire de jolis groupements avec beaucoup de cartouches. Je stoppe là, ce serait hors-sujetmais la détente en translation du Colt .45 me manque...
Le "tir au métronome" n'étant de toute manière pas un mauvais exercice.
Si cela te dit de tenter une séance de tir cadencé en DA... au pire tu auras une autre perception de la course de la détente et peut-être une nouvelle augmentation du feeling.

Autre piste, varier un peu l'appui de l'index pour avoir peut-être un peu moins de finesse mais plus de force ce qui devrait moins perturber la tenue globale de l'arme et donc le départ du coup.
Pour la dispersion en hauteur en DA, je penserai précisément à la longue action du doigt qui selon le point de pivot de celle-ci ferait monter ou descendre les impacts. Je ne puis en dire d'avantage, j'ai un P226 X5 mais à CO2.
En SA, la variation horizontale, j'y verrai là encore un problème de force de poussée sur la détente, selon que tu "forces" + ou - tu vas à gauche ou à droite.
Mais tu es largement assez "fin" tireur (fin, je crois le plus beau qualificatif du tir) pour creuser dans ce sens.

J'allais oublier. J'ai toujours essayé de poser mon doigt de manière à ce qu'il soit en position optimale non pas à la prise de détente, mais au dernier micron du départ, pas pour les détentes match bien entendu, là : départ direct.

Félicitations pour les cartons à 50 toutes armes et DA ou SA confondues. Belle maîtrise.
Revenir en haut Aller en bas
yoda4321
Habitué Des Lieux
Habitué Des Lieux


Masculin
Verseau Coq
Nombre de messages : 432
Age : 106
Localisation : Dagobah
Date d'inscription : 30/10/2009

MessageSujet: Re: Technique tir pistolet et détentes lourdes   Ven 7 Juin - 22:04

Salut jef.
Il existe une technique particulièrement efficace (mais peu conventionnelle) à adopter pour les détentes dites "lourdes".
Il suffit d'utiliser simplement son index de la main faible qui vient coiffer celui de la main forte. Du coup, on se retrouve avec les deux index positionnés sur la queue de détente. Cette technique permet de réduire et de repousser le seuil de fatigue. On obtient une pression continue et linéaire lorsque que les poids de détentes sont importants. Pas mal pour effectuer des tirs de précisions à répétition.
Revenir en haut Aller en bas
laetitia
Habitué Des Lieux
Habitué Des Lieux


Féminin
Balance Serpent
Nombre de messages : 398
Age : 27
Localisation : France
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Technique tir pistolet et détentes lourdes   Mer 12 Juin - 15:25

en IPSC le poids de départ en DA est de 5lbs soit 2,27kg une fois passé le premier coup tu rattrapes ta queue de détente au Reset, là tu as aux alentours de 100 grammes (ça dépend de ta préparation de l'arme).
Le Reset c'est le petit "clic" que tu entends quand tu relâches doucement la queue de détente, et re- appuies et ainsi de suite il faut le rattraper à n'importe quelle vitesse. Soigne ta prise en main et mets toi bien face à ta cible, tu peux si tu le souhaite mettre ton index de la main faible sur le pontet (si tu as une grande main) ça renforce ta prise en main n'oublies pas c'est juste la dernière phalange de l'index qui appuies sur la queue de détente.
Il te faut des bonnes munes , puissantes et régulières tu vises plein pot et c'est bon.

tiens voilà de loin je n'ai que 130 m de recule....pour l'instant

Revenir en haut Aller en bas
http://laetitiadaguenel.jimdo.com/
Jef.ch
Vieil Habitué
Vieil Habitué


Masculin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 570
Age : 54
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Intéressant, mais... ;-)   Jeu 13 Juin - 19:54

Bonjour championne,

Félicitations pour ces tirs longues distances, et merci de conseiller l'humble tireur. Il se trouve que même en utilisant le SRT ("short reset trigger"), ce que je fais toujours dans les séries, la détente de mon P226 "militaire" est à près de 2 kilos. Je n'ai pas connaissance d'une préparation qui permettrait de descendre le poids à quelques centaines de grammes.

Par contre, j'ai vu qu'avec du travail, même à 2 kilos on finit par maîtriser. Un peu...

Amitiés,
A+,
le Jef-modestement...
Revenir en haut Aller en bas
Jef.ch
Vieil Habitué
Vieil Habitué


Masculin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 570
Age : 54
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Là ça commence à entrer.... :-$   Jeu 25 Juil - 17:34

Des nouvelles du front, respectivement de l'infatigable travailleur de détente de P226. A force de travailler cette DA -avec un seul index, avec les deux c'est trop compliqué dans ce pontet...-, j'ai maintenant le problème suivant: je suis désormais plus précis en DA qu'en SA!!! Et je ne suis le seul. Un copain de club qui avait les mêmes difficultés avec un P22x a sur mes conseils essayé en DA, et découvert que ses groupements étaient moins mauvais en DA! smil 82 

D'un côté vous me direz que ce n'est pas trop grave, suffit de le savoir et d'actionner le levier de decocking entre chaque coup.
C'est ce que je fais, mais j'aimerais bien comprendre. Parce que quand je balance 10 coups en une minute et que je ramène ça:



(à 2 mains à 25 mètres, avec mon inévitable flyer -un 6 en bas- pour cause de crispation de l'auriculaire), les témoins de la scène sont un peu surpris... Même si j'avoue que je n'arrive pas chaque fois à faire aussi bien, c'est quand même spécial...

Amitiés,
A+,
le Jef-c'est-vraiment-bizarre-le-tir....  
Revenir en haut Aller en bas
Jef.ch
Vieil Habitué
Vieil Habitué


Masculin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 570
Age : 54
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: DA toujours....   Mer 8 Avr - 23:02

Salut,

Je me permets de réactiver ce post après 2 ans de sommeil. 2 ans de "travail" aussi avec toutes sortes d'armes et plein de détentes différentes à tenter d'apprivoiser. C'est le petit avantage d'être collectionneur -et d'avoir des copains qui le sont-, on essaye des dizaines d'armes chaque année. L'inconvénient malheureusement inévitable, c'est que de cette façon on reste un tireur assez moyen, faute d'un entraînement ciblé avec UNE seule arme.

Mais parfois, ces connaissances de "généraliste" peuvent servir.
Un petit nouveau se présente hier après-midi au stand. Il m'explique être venu le samedi précédent s'entraîner avec l'autre moniteur du club. Il connaît les règles de sécurité, et tire avec son P220 de service en 9mm Parabellum.
Je le surveille du coin de l'oeil, c'est ma responsabilité de chef de stand. C'est ok côté sécurité, mais en cible ce n'est pas fameux. De gros coups de poignet descendent une majorité de coups en bas à gauche, quand ce n'est pas dans le cadre ou hors cible...
Manifestement il faut reprendre les bases. Par respect pour notre chef matériel, j'y vais. Soit le gosse comprend son intérêt et obéit, soit il ira démolir des cadres dans un autre club. Il comprend, c'est plutôt bon signe. Chausser correctement l'arme, il n'en avait aucune idée. Répartir la pression entre côtés droit et gauche, c'est nouveau pour lui. La pression "progressive" des doigts sur la crosse, il n'en avait jamais entendu parler, mais puisque je le lui dis... Régler le "profondeur" de l'index pour le réglage latéral, ça fonctionne. Placer la main faible de façon à ce qu'elle serve à quelque chose plutôt que n'importe comment dessous, ça aide...
A force, les coups remontent et se recentrent un peu. Toujours pas brillant et ça énerve un peu mon "poulain". A ce stade, plusieurs possibilités:
- idéalement, il devrait commencer par tirer au .22LR pendant quelques temps, mais...
- je lui graille son chargeur avec "mes" munitions, et j'en profite pour glisser une mun' de manip' au milieu. C'est bon, il voit le coup de poignet contre le bas...
- lui montrer que son arme n'est pas en cause. Aie! Je n'aime pas ces P220. C'est l'ancêtre du P226, en encore moins bien. Chargeur simple colonne, crosse trop fine, et même détente "difficile" que le 226. Je n'ai pas tiré avec un 220 depuis des mois. Je sors de 6 mois d'entraînement d'hiver au 10m AC. J'ai repris tranquillement en majorité au .22LR, et à peine quelques dizaines de coups en 9mm avec mon P210.
Le challenge est intéressant. Je DOIS lui montrer que son P220 groupe correctement à 25 mètres. Il en va tant de la confiance qu'il doit avoir dans son arme que de la crédibilité de son moniteur improvisé.
Je teste cette prise en main catastrophique. La détente en SA est bien trop en arrière pour mon index.
J'ai par chance un index droit très musclé. Souris d'ordinateur, frein avant de la moto et tir se chargent au quotidien de le maintenir en forme. OK, je lui explique que dans mon cas, avec mes mains et mon index de gorille, je vais tirer en DA. Je le sens dubitatif, il se demande sur quel énergumène il est tombé. 5 coups à 25 mètres sur la cible d'ordonnance, ce n'est pas très compliqué. Sauf peut-être avec une arme inconnue et une détente à 4 kg. Je m'applique donc un peu. Decocking et petite pause respiration entre chaque coup. J'annonce un flyer à gauche au 2e coup, mais sinon ça me semble en ligne. Retour de la cible: 3 x 10 alignés comme à la parade, un 9 à droite et un 8 à gauche. Mission accomplie... ;-)

Le p'tit jeune sait maintenant qu'il peut épargner nos cadres de cibles. Il a quelques pistes de travail. En SA, DA, ou avec des mun' de manip, voire en tir à sec.

J'en retiens surtout que j'ai une fois de plus vérifié ma théorie sur les détentes lourdes. Le poids est un facteur secondaire. En premier lieu, il faut qu'une détente soit correctement positionnée. Sa 2e qualité c'est d'être franche. Pas forcément prévisible (l'effet de surprise), mais qu'elle brise net, sans gratter. Il faut que sa course ne soit pas trop longue non plus (sur le P220, c'est limite...). Le poids ne vient qu'en 4e position, et si l'index du tireur est à la fois assez musclé et sensible, ça ne joue pratiquement aucun rôle.

Amitiés,
A+,
le Jef-tireur-moyen-mais-avec-n'importe-quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Technique tir pistolet et détentes lourdes   Aujourd'hui à 20:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Technique tir pistolet et détentes lourdes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» technique baignoire
» KAWASAKI ER6N 2009 - essai, fiche technique
» Vue éclaté echappement / revue technique CB 1
» Besoin de conseil et technique de pêche a la truite SVP!!!
» CONTROLE TECHNIQUE Poids Lourds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum sur les armes à air et .22 :: Les disciplines :: Le tir sportif / Espace pistoliers-
Sauter vers: