Le forum sur les armes à air et .22
Bienvenue sur Airguns ... n'hésitez pas à vous inscrire pour participer à notre communauté et notre convivialité entre tout le monde !
Le forum sur les armes à air et .22

Vous êtes sur le forum référence francophone sur le tir de loisir aux armes à air et .22
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Sujets RécentsSujets Récents  Connexion  Carte des membres  ARprotechARprotech  B.A.R. (BlackPool Air Rifles)  ATAPATAP  Armurerie Meyson  
Bienvenue sur AIRGUNS le forum référence en termes de tir de loisir aux armes à air et .22LR

Partagez | 
 

 Hé, les copains belges, vous avez entendu parler de ça ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frederic FEVE
Modérateur
Modérateur


Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 5769
Age : 53
Localisation : LIVERDUN (54)
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Hé, les copains belges, vous avez entendu parler de ça ???   Sam 3 Mar - 16:50

Trouvé sur le forum SPN :

http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_le-gouvernement-met-un-terme-a-la-vente-libre-d-armes-a-feu-en-belgique?id=7660103

Pas trop bon pour vous, ça...

_________________
Fais-le ou ne le fait pas, essayer ne veut rien dire...

Secrétaire de la Javeline Nancéienne (Tir sur Silhouette Métallique)
Secrétaire de l'Association des Chasseurs à l'Arc de Meurthe et Moselle
Vice-Président de l'ACCA de Chavigny
Membre de la Confrérie des Passionnés de l'Alouette

Revenir en haut Aller en bas
gamo 610 combo
Habitué Des Lieux
Habitué Des Lieux


Masculin
Capricorne Rat
Nombre de messages : 309
Age : 19
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Hé, les copains belges, vous avez entendu parler de ça ???   Sam 3 Mar - 17:10

et toc pour les belge!!!!!!!!!!!!!!!! smil 85 sans être méchant smil 86
Revenir en haut Aller en bas
jaak1
Pilier
Pilier


Masculin
Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 2510
Age : 67
Localisation : Belgique , Hainaut région Charleroi
Date d'inscription : 20/03/2009

MessageSujet: Re: Hé, les copains belges, vous avez entendu parler de ça ???   Sam 3 Mar - 17:45

Outre le fait que la loi sur les armes vient d'être modifiée en imposant la détention obligatoire de toutes les armes même à caractère historiques et autres panoplies,

le décret sportif instituant la fameuse LTS vient lui aussi d'être modifié et publié au Moniteur ce 29/02/2012.

En annexe une version Moniteur.

Contact pris avec le bureau de l'URSTB-f , ces mesures ne prendront leur plein exercice que l'année prochaine; en attendant on reste sur une année "transitoire".

Bonne lecture:
------------------
http://staatsbladclip.zita.be/moniteur/lois/2012/02/29/loi-2012029086-Print.html

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE
20 DECEMBRE 2011
Décret relatif à la pratique du tir sportif (1)
Le Parlement de la Communauté française a adopté et Nous, Gouvernement, sanctionnons ce qui suit :
CHAPITRE PREMIER. - Définitions
Article 1er. Pour l'application du présent décret, on entend par :
1° « Administration » : le service désigné par le Gouvernement;
2° « Fédération de tir sportif reconnue » : fédération sportive reconnue en application du décret du 8 décembre
2006 visant l'organisation et le subventionnement du sport en Communauté française et administrant une ou
plusieurs disciplines de tir sportif;
3° « Tir sportif » : pratique de disciplines de tir sportif avec les armes et munitions y afférentes, définies par les
fédérations internationales de tir et la fédération de tir sportif reconnue, telles que visées à l'article 2, alinéa 1er;
4° « Tireur sportif » : personne physique affiliée, par l'intermédiaire d'un cercle, à une fédération de tir sportif
reconnue et qui pratique le tir sportif de manière régulière au sens du présent décret;
5° « Séance de tir sportif » : séance d'entraînement au tir sportif avec des armes soumises à autorisation
attestée par un moniteur ou un vérificateur avec une des catégories d'armes visées à l'article 2, alinéa 2, et
comprenant au minimum 25 plateaux pour le tir avec des armes d'épaule à canon lisse, 30 balles pour le tir avec
des armes d'épaules à canon rayé ou des armes de poing et au minimum 13 balles pour le tir avec des armes à
poudre noire;
6° « Carnet de tir sportif » : carnet délivré par une fédération de tir sportif reconnue à ses membres pour une ou
plusieurs catégories d'armes visées à l'article 2, alinéa 2, dans lequel sont mentionnées, dans les conditions du
présent décret, les séances de tir sportif concernées avec des armes soumises à autorisation;
7° « Armes soumises à autorisation » : armes visées à l'article 3, § 3, de la loi sur les armes;
8° « Armes en vente libre » : les armes visées à l'article 3, § 2, 1°, de la loi sur les armes;
9° « Licence de tireur sportif » : document administratif conforme aux dispositions du présent décret, accordant
pour une ou plusieurs catégories d'armes visées à l'article 2, alinéa 2, le droit de pratiquer le tir sportif avec des
armes soumises à autorisation;
10° « Licence provisoire de tireur sportif » : document administratif conforme aux dispositions du présent décret
permettant l'apprentissage du tir sportif avec une des catégories d'armes soumises à autorisation visées à
l'article 2, alinéa 2;
11° « Moniteur » : personne physique titulaire d'un brevet en tir sportif délivré ou homologué par le
Gouvernement et sanctionnant la formation dans une des catégories d'armes visées à l'article 2, alinéa 2;
12° « Vérificateur » : personne physique, titulaire d'un certificat de réussite du module A du cours spécifique
menant au brevet de niveau 1 en tir sportif délivré ou homologué par le Gouvernement, habilitée à attester la
régularité des séances de tir sportif.
CHAPITRE II. - La pratique du tir sportif - généralités
Art. 2. Le tir sportif se pratique dans les disciplines de tir sportif et au moyen des armes et des munitions y
afférentes. Le Gouvernement arrête, sur proposition de la fédération de tir sportif reconnue, la liste des
disciplines de tir sportif par catégories d'armes.
Le Gouvernement classe chacune des armes qui figurent dans cette liste dans l'une des quatre catégories
suivantes :
1° armes de poing;
2° armes d'épaule à canon rayé;
3° armes d'épaule à canon lisse;
4° armes à poudre noire.
Art. 3. Est considéré comme pratiquant de manière régulière, le tireur sportif qui participe, annuellement, à un
minimum de :
1° douze séances de tir sportif pour l'unique ou la première catégorie d'armes pratiquée;
2° trois séances de tir sportif pour l'ensemble des autres catégories d'armes pratiquées dont au moins une
séance de tir sportif par catégorie d'armes pratiquée.
Le Gouvernement détermine le mode de répartition des séances de tir.
La participation à une compétition provinciale, régionale, nationale ou internationale de tir sportif équivaut à
l'accomplissement d'une des séances de tir sportif.
Art. 4. Le tireur sportif possède un carnet de tir sportif pour l'ensemble des catégories d'armes utilisées et
soumises à autorisation dans lequel sont mentionnées les séances de tir attestées soit par un moniteur, soit par
un vérificateur.
Le carnet de tir sportif couvre la durée de validité de la licence de tireur sportif ou de la licence provisoire de
tireur sportif concernée.
Il prend cours le jour de la délivrance de cette licence ou de son renouvellement.
Moniteur Belge - Décret relatif à la pratique du tir sportif (1) Page 1 sur 6
http://staatsbladclip.zita.be/moniteur/lois/2012/02/29/loi-2012029086-Print.html 2/03/2012
Le Gouvernement fixe le modèle du carnet de tir sportif. Il arrête les modalités d'octroi de ce carnet ainsi que les
modalités d'enregistrement des séances de tir sportif.
Art. 5. Le tir sportif se pratique dans les stands de tir agréés conformément aux dispositions de l'article 20 de la
loi sur les armes ou, pour le tir aux armes à canon lisse, dans des lieux aménagés à cet effet et autorisés par les
autorités compétentes.
CHAPITRE III. - Le tir sportif avec des armes soumises à autorisation
Section première. - Généralités
Art. 6. § 1er. Nul ne peut pratiquer le tir sportif avec des armes soumises à autorisation s'il n'est porteur d'un des
documents suivants :
1° la licence de tireur sportif valable pour la catégorie d'armes utilisée;
2° la licence provisoire de tireur sportif valable pour la catégorie d'armes utilisée;
3° un document équivalent à l'un des documents visés aux 1° et 2°, délivré soit par la Communauté flamande,
soit par la Communauté germanophone;
4° l'attestation du Gouverneur autorisant la pratique du tir en vue de se préparer à l'épreuve pratique telle que
visée dans la loi sur les armes;
5° l'autorisation de détention délivrée par le Gouverneur telle que visée dans la loi sur les armes;
6° pour les tireurs sportifs ressortissants d'un autre Etat membre de l'Union européenne, la carte européenne
d'armes à feu;
7° pour les tireurs sportifs ressortissants d'un Etat hors Union européenne, un document délivré par ledit Etat
dont le Gouvernement a préalablement établi l'équivalence aux documents visés aux 1° et 2°, sur demande du
sportif concerné.
§ 2. Le tireur sportif dont le domicile n'est pas établi en Belgique qui souhaite participer à une compétition de tir
sportif dans une ou plusieurs disciplines se pratiquant avec des armes soumises à autorisation possède, outre le
document visé au paragraphe 1er, 6° ou 7°, l'invitation émise par l'organisateur de ladite compétition.
Section II. - La licence provisoire de tireur sportif
Art. 7. § 1er. En vue de l'apprentissage du tir sportif avec des armes soumises à autorisation, une licence
provisoire de tireur sportif est délivrée par catégorie d'armes. La durée de validité de la licence provisoire de
tireur sportif est de six mois, prorogeable une fois pour une durée de six mois.
La licence provisoire de tireur sportif autorise uniquement la manipulation d'armes soumises à autorisation
appartenant à la catégorie d'armes qu'elle mentionne, sous la surveillance, la responsabilité et l'autorité
permanentes d'un moniteur ou, en cas d'absence de moniteur dans le stand de tir, d'un vérificateur possédant
une expérience de cinq ans comme tireur sportif.
Le Gouvernement détermine le nombre maximum de tireurs sportifs sous licence provisoire qu'un moniteur ou
qu'un vérificateur peut superviser au cours d'une séance de tir sportif.
La licence provisoire de tireur sportif n'autorise pas son titulaire à détenir une arme soumise à autorisation ainsi
que les munitions y afférentes.
Nul ne peut détenir simultanément plusieurs licences provisoires de tireur sportif.
§ 2. Pour obtenir une licence provisoire de tireur sportif, le demandeur :
1° sans préjudice de l'article 24, doit être âgé de seize ans au moins ou de quatorze ans au moins si la demande
concerne une catégorie d'armes dans une discipline olympique de tir sportif;
2° doit être affilié à une fédération de tir sportif reconnue;
3° produit un extrait de casier judiciaire datant de trois mois au plus attestant de l'absence de condamnation
comme auteur ou complice d'un des délits à la suite desquels une autorisation de détention ne pourrait lui être
délivrée, conformément à la loi sur les armes;
4° produit un certificat médical datant de trois mois au plus et attestant de l'absence de toute contre-indication à
la pratique du tir sportif.
Art. 8. La fédération de tir sportif reconnue délivre la licence provisoire de tireur sportif.
Le Gouvernement arrête le contenu du dossier de demande d'une licence provisoire, son modèle et fixe les
modalités d'introduction et de traitement des demandes de licences provisoires de tireur sportif, des demandes
de prorogation de celles-ci et des recours en cas de contestations.
Art. 9. Pendant la durée de validité de la licence provisoire de tireur sportif, son titulaire pratique le tir sportif de
manière régulière.
Par dérogation à l'article 3, pour pratiquer le tir sportif de manière régulière au sens du présent article, le tireur
sportif participe à un minimum de six séances de tir sportif par période de six mois, comptabilisées selon le mode
de répartition arrêté par le Gouvernement.
Section III. - Les épreuves théoriques et pratiques donnant le droit à l'octroi de la licence de tireur sportif
Art. 10. § 1er. Le tireur sportif présente les épreuves visées à l'article 11, § 3, 2° et 3°, au cours du dernier mois
de la validité de sa licence provisoire de tireur sportif.
Pour être admis à ces épreuves, le tireur sportif présente son carnet de tir sportif démontrant qu'il a pratiqué le
tir sportif de manière régulière au sens de l'article 9.
Si les épreuves ne sont pas organisées pendant la période considérée, la licence provisoire de tireur sportif reste
valable jusqu'à la prochaine date prévue pour l'organisation de ces épreuves.
§ 2. Si le tireur sportif échoue à l'une des épreuves visées à l'article 11, § 3, 2° et 3°, il obtient, s'il en fait la
demande, une prorogation de six mois de sa licence provisoire de tireur sportif.
Durant la période de prorogation de la licence provisoire de tireur sportif et afin d'être admis à présenter les
épreuves visées à l'article 11, § 3, 2° et 3°, le titulaire pratique le tir sportif de manière régulière au sens de
l'article 9.
§ 3. Si à l'issue de la durée totale de validité de sa licence provisoire de tireur sportif, la licence de tireur sportif
n'est pas délivrée, son titulaire ne peut se voir délivrer aucune nouvelle licence provisoire de tireur sportif avant
l'expiration d'un délai d'un an prenant cours à la date d'expiration de sa licence provisoire de tireur sportif
éventuellement prorogée.
Moniteur Belge - Décret relatif à la pratique du tir sportif (1) Page 2 sur 6
http://staatsbladclip.zita.be/moniteur/lois/2012/02/29/loi-2012029086-Print.html 2/03/2012
Section IV. - La licence de tireur sportif
Art. 11. § 1er. Une licence de tireur sportif est délivrée pour pratiquer le tir sportif avec des armes soumises à
autorisation. Elle est octroyée pour une ou plusieurs des quatre catégories d'armes qu'elle mentionne.
La licence de tireur sportif prend cours à la date de sa délivrance et est valable pour une durée de cinq ans.
La licence de tireur sportif n'est toutefois plus valable pour la ou les catégories d'armes concernées si son titulaire
ne présente pas chaque année d'initiative, durant le mois précédant la date anniversaire de sa délivrance, à la
fédération de tir sportif reconnue, une copie de son carnet de tir sportif attestant qu'il pratique le tir sportif de
manière régulière pour chacune des catégories d'armes concernées conformément à l'article 3. En cas de
suspicion de fraude, la fédération de tir sportif reconnue peut solliciter l'envoi de l'original du carnet de tir sportif.
§ 2. Par dérogation au § 1er, en cas de demande d'ajout ou de retrait d'une catégorie d'armes visées à l'article 2,
alinéa 2, à une licence existante, une nouvelle licence de tireur sportif est délivrée. Cette nouvelle licence reprend
l'ensemble des catégories d'armes pratiquées. La durée de validité de cette nouvelle licence ne dépasse pas la
durée de validité de la licence délivrée initialement.
§ 3. Pour obtenir une licence de tireur sportif, le demandeur
1° produit la preuve de la pratique régulière du tir sportif au sens de l'article 9 avec une ou plusieurs armes de la
catégorie pour laquelle la licence est demandée et ce, sous le couvert d'une licence provisoire de tireur sportif;
2° réussit une épreuve théorique relative à la connaissance de la législation sur les armes;
3° réussit une épreuve pratique relative à l'aptitude à manipuler, en sécurité, une arme de la catégorie concernée
par la licence demandée;
4° produit, le cas échéant, une attestation, de son conjoint et de tout autre cohabitant majeur, qui autorise le
demandeur à détenir une arme au domicile commun.
Le Gouvernement détermine les conditions d'octroi de dispenses pouvant être accordées dans le chef des
demandeurs qui disposent déjà d'une licence de tireur sportif ou d'une autorisation octroyée conformément à la
loi sur les armes, en cours de validité au moment de la demande, pour une ou plusieurs autres catégories
d'armes.
Art. 12. La fédération de tir sportif reconnue est chargée d'organiser les épreuves visées à l'article 11, § 3, 2° et
3°.
Le Gouvernement en fixe le contenu, les modalités d'organisation ainsi que la méthode d'organisation.
Art. 13. Pour obtenir le renouvellement de sa licence de tireur sportif, le titulaire produit durant le dernier mois
de validité de celle-ci :
1° son carnet de tir attestant, pour la ou les catégories d'armes mentionnées sur la licence de tireur sportif,
d'une pratique régulière du tir sportif pour chaque année de validité de cette licence dans les conditions fixées à
l'article 3;
2° les documents visés à l'article 7, § 2, 3° et 4°.
Le refus de renouvellement d'une licence de tireur sportif peut faire l'objet d'un recours devant le Gouvernement
conformément au chapitre V du présent décret.
Art. 14. La fédération de tir reconnue délivre la licence de tireur sportif.
Le Gouvernement arrête le contenu du dossier de demande de licence de tireur sportif, son modèle et fixe les
modalités d'introduction et de traitement des demandes de licence de tireur sportif et des demandes de
renouvellement de celle-ci.
Il fixe les modalités de contrôle annuel de la pratique régulière du tir sportif en ce compris les modalités d'ajout
ou de retrait d'une ou plusieurs catégories d'armes pendant la durée de validité de la licence.
Section V. - Interruption temporaire de la pratique régulière du tir sportif avec des armes soumises à autorisation
Art. 15. § 1er. Le titulaire d'une licence de tireur sportif peut, à sa demande, être autorisé à interrompre
temporairement la pratique du tir sportif sans incidence sur la régularité de sa pratique.
Cette autorisation peut être accordée sur demande motivée de l'intéressé, selon la procédure fixée par le
Gouvernement.
La durée d'interruption de la pratique du tir sportif est de maximum six mois.
L'autorisation d'interruption de six mois peut être prolongée ou renouvelée à deux reprises durant la période de
validité d'une licence de tireur sportif.
Si la demande d'interruption est rejetée et que la pratique régulière du tir sportif n'est plus rencontrée, une
nouvelle licence de tireur sportif peut être délivrée dans les conditions du présent décret, en ce compris son
Chapitre III, section 2.
§ 2. La fédération de tir sportif reconnue juge si le motif soulevé par son titulaire est recevable.
Le Gouvernement arrête la procédure d'introduction des demandes d'interruption et leur traitement.
Lorsque l'autorisation est accordée, les séances de tir sportif sont prises en compte durant la période couverte
par l'autorisation selon les modalités déterminées par le Gouvernement.
L'autorisation accordée ne modifie pas la durée de validité de la licence de tireur sportif.
Section VI. - Cessation de la pratique du tir sportif avec des armes soumises à autorisation
Art. 16. § 1er. Le titulaire d'une licence de tireur sportif ou d'une licence provisoire de tireur sportif qui cesse de
pratiquer le tir sportif renvoie sans délai la licence de tireur sportif et/ou la licence provisoire de tireur sportif
concernée à la fédération de tir sportif reconnue qui l'a délivrée. Celle-ci en accuse réception en délivrant au
titulaire une attestation en ce sens.
§ 2. En cas de décès du titulaire, la licence de tireur sportif et/ou la licence provisoire de tireur sportif est
renvoyée par les ayants droits dans les trois mois à la fédération de tir reconnue qui l'a délivrée. Celle-ci en
accuse réception en délivrant aux héritiers une attestation en ce sens.
Section VII. - Retrait et suspension de la licence de tireur sportif ou de la licence provisoire de tireur sportif
Art. 17. § 1er. La fédération de tir sportif reconnue retire d'office la licence de tireur sportif et/ou la licence
provisoire de tireur sportif et les droits y liés lorsqu'elle a connaissance des faits suivants relatifs à leur titulaire :
1° a obtenu sa licence provisoire de tireur sportif ou sa licence de tireur sportif sur la base de fausses
déclarations;
Moniteur Belge - Décret relatif à la pratique du tir sportif (1) Page 3 sur 6
http://staatsbladclip.zita.be/moniteur/lois/2012/02/29/loi-2012029086-Print.html 2/03/2012
2° est condamné comme auteur ou complice d'un des délits à la suite desquels une autorisation de détention ne
pourrait être délivrée à l'intéressé conformément à la loi sur les armes;
3° fait l'objet d'un retrait d'une autorisation de détention ou d'un permis de port d'armes;
4° n'est plus médicalement apte à la pratique du tir sportif;
5° contrevient aux dispositions du présent décret;
6° a perdu sa qualité de tireur sportif :
- soit qu'il n'est plus affilié à la fédération de tir sportif reconnue;
- soit qu'il ne pratique plus le tir sportif de manière régulière au sens du décret dans la ou toutes les catégories
d'armes couvertes par la licence concernée;
- soit que la fédération de tir sportif reconnue lui a infligé la sanction disciplinaire de l'exclusion.
§ 2. La fédération de tir sportif reconnue suspend la licence de tireur sportif et/ou la licence provisoire de tireur
sportif et les droits y liés lorsque :
1° elle a connaissance que leur titulaire fait l'objet d'une suspension d'une autorisation de détention ou d'un
permis de port d'une arme;
2° qu'une sanction disciplinaire de suspension a été infligé à son titulaire.
La durée de la suspension de la licence de tireur sportif ou de la licence provisoire de tireur sportif est
équivalente à la durée de la suspension visée au § 2, alinéa 1er, 1°, ou 2°.
Art. 18. Le Gouvernement fixe les procédures de retrait et de suspension visées à l'article 17, ainsi que celles
relatives aux recours à introduire auprès du Gouvernement en cas de contestation de ces décisions.
Section VIII. - Reprise de la pratique du tir sportif avec des armes soumises à autorisation
Art. 19. Après cessation de la pratique du tir sportif ou après retrait ou suspension égale ou supérieure à six mois
de sa licence de tireur sportif ou de sa licence provisoire de tireur sportif, le titulaire ne peut se voir délivrer une
nouvelle licence de tireur sportif que dans les conditions du présent décret en ce compris son chapitre III, section
2.
Si la durée de la suspension n'excède pas six mois, sa licence de tireur sportif ou sa licence provisoire de tireur
sportif lui est restituée à l'issue de la période de suspension, la durée de validité initiale de la licence concernée
n'étant pas modifiée.
Section IX. - Publicité, contrôles et sanctions
Art. 20. La liste des titulaires de licences de tireur sportif et de licences provisoires de tireur sportif est transmise
annuellement, au plus tard le 30 avril, aux Gouverneurs des provinces ou au Gouverneur de l'arrondissement
administratif de Bruxelles-Capitale, selon le lieu de résidence des titulaires, par la fédération de tir sportif
reconnue.
Art. 21. Le Gouverneur de la province ou le Gouverneur de l'arrondissement administratif de Bruxelles-Capitale
de résidence du titulaire est informé sans délai, par la fédération de tir sportif reconnue, des cas d'application des
articles 15, 16 et 17.
Art. 22. La fédération de tir sportif reconnue transmet chaque année, avant le 30 avril, un rapport sur
l'application du présent décret sur l'année civile écoulée à l'Administration chargée du contrôle de l'application du
présent décret.
Le Gouvernement fixe le modèle et le contenu de ce rapport.
Celui-ci précise notamment, en mentionnant la catégorie d'armes concernées :
1° le nombre total de tireurs sportifs affiliés;
2° le nombre d'épreuves théoriques et pratiques organisées;
3° le nombre d'attestations de réussite de ces épreuves;
4° la liste des personnes pour lesquelles, durant l'année considérée, une licence de tireur sportif ou une licence
provisoire de tireur sportif :
a) a été octroyée en distinguant les catégories d'armes concernées;
b) a été retirée en ce compris le motif de retrait;
c) a été suspendue en ce compris le motif de cette suspension;
d) a été restituée pour cessation ou décès;
e) a fait l'objet d'une interruption volontaire de la pratique du tir sportif.
Art. 23. Conformément au décret du 8 décembre 2006 visant l'organisation et le subventionnement du sport en
Communauté française, la fédération de tir sportif reconnue peut se voir suspendre ou retirer sa reconnaissance
pour violation du présent décret.
CHAPITRE IV. - La pratique du tir sportif par un mineur d'âge
Art. 24. § 1er. Outre les conditions imposées par le présent décret, le mineur d'âge doit, pour pratiquer le tir
sportif :
1° disposer d'une autorisation écrite de son ou ses représentants légaux dont le Gouvernement fixe le modèle;
2° être sous le surveillance, la responsabilité et l'autorité permanentes d'une personne majeure pouvant justifier
d'une pratique régulière du tir sportif de deux ans au moins ou, pour la pratique du tir sportif avec des armes
soumises à autorisation, d'une personne majeure titulaire d'une licence de tireur sportif depuis deux ans au
moins.
Le Gouvernement détermine, sur proposition de la fédération de tir sportif reconnue, l'âge à partir duquel la
pratique du tir sportif avec des armes en vente libre est autorisée pour les mineurs ainsi que le nombre
maximum de mineurs pouvant être supervisés par une personne majeure telle que visée à l'alinéa 1er, 2°, au
cours d'une séance de tir sportif.
§ 2. La licence de tireur sportif d'un mineur ne l'autorise pas à détenir, ni à acquérir une arme soumise à
autorisation.
CHAPITRE V. - Les recours
Art. 25. § 1er. Un recours peut être introduit auprès du Gouvernement contre les décisions de la fédération de tir
sportif reconnue en cas de :
1° refus de délivrance de la licence provisoire de tireur sportif;
Moniteur Belge - Décret relatif à la pratique du tir sportif (1) Page 4 sur 6
http://staatsbladclip.zita.be/moniteur/lois/2012/02/29/loi-2012029086-Print.html 2/03/2012
2° refus de prorogation de la licence provisoire de tireur sportif au sens de l'article 10, § 2 du présent décret;
3° refus de délivrance de la licence de tireur sportif;
4° refus de renouvellement de la licence de tireur sportif;
5° retrait de la licence de tireur sportif au sens de l'article 17, § 1er, du présent décret;
6° suspension de la licence de tireur sportif au sens de l'article 17, § 2, du présent décret;
7° refus d'autorisation d'interruption temporaire de la pratique du tir sportif au sens de l'article 15 du présent
décret.
§ 2. Le recours ne suspend pas la décision contestée. Il est introduit par courrier recommandé auprès de
l'Administration dans les trente jours de la notification de la décision contestée et contient, notamment, les
éléments suivants :
1° la motivation du recours;
2° les arguments ou éventuels éléments nouveaux que le requérant entend faire valoir.
Le requérant et la Fédération de tir sportif reconnue ayant rendu la décision querellée sont convoqués dans les
quinze jours qui suivent la réception du recours et sont entendus par l'Administration.
Le requérant peut se faire assister ou représenter par un avocat ou toute autre personne de conseil de son choix.
La Fédération de tir sportif reconnue concernée peut se faire représenter par un de ses membres ou un avocat ou
toute autre personne de conseil de son choix.
En cas d'absence du requérant régulièrement convoqué, l'Administration statue valablement lors de sa deuxième
séance. Les deux séances ne peuvent être espacées de moins de cinq jours.
Avant de délibérer, l'Administration peut ordonner une enquête complémentaire et entendre des témoins.
L'avis motivé de l'Administration est transmis, pour avis, au Conseil supérieur des Sports tel qu'institué par le
décret de la Communauté française du 20 octobre 2011 dans les trente jours de l'introduction du recours.
Le Gouvernement arrête sa décision dans les trente jours de la remise de l'avis du Conseil supérieur des Sports.
CHAPITRE VI. - Disposition modificative
Art. 26. Un point 5° rédigé comme suit est inséré à l'article 14 du décret du 24 novembre 2006 visant l'octroi
d'une licence de tireur sportif, tel que modifié le 6 juillet 2007, le 1erfévrier 2008, le 23 janvier 2009 et le 11
février 2010 :
« 5° Par dérogation à l'article 6, 2°, alinéa 2, et pour ce qui concerne le renouvellement des licences de tireur
sportif expirant le 31 décembre 2011, les tireurs sportifs concernés doivent posséder un carnet de tir attestant de
leur participation, au minimum, à un nombre de séances d'entraînement, contrôlées par un moniteur agréé,
équivalent à une séance par mois et ce depuis le 1erdu mois qui suit la date de délivrance de la licence jusqu'au
31 décembre de l'année d'octroi de la licence.
Ne sont pris en compte qu'un maximum de deux séances par mois étant entendu que la participation à une
compétition régionale, nationale ou internationale de tir équivaut à l'accomplissement d'une des séances
susmentionnées. »
CHAPITRE VII. - Dispositions transitoires et finales
Art. 27. § 1er. Les licences de tireur sportif délivrées en exécution du décret du 24 novembre 2006 visant l'octroi
de la licence de tireur sportif dont les titulaires ne font pas usage d'armes soumises à autorisation deviennent
caduques à la date d'entrée en vigueur du présent décret.
Elles doivent être retournées dans les trente jours de la date d'entrée en vigueur du présent décret à la
fédération de tir sportif reconnue. Celle-ci en accuse réception par écrit.
§ 2. La validité des licences de tireur sportif délivrées en exécution du décret du 24 novembre 2006 visant l'octroi
de la licence de tireur sportif dont les titulaires font usage d'armes soumises à autorisations est prorogée
jusqu'au 31 mars de l'année qui suit celle de l'entrée en vigueur du présent décret moyennant la vérification
annuelle de leur pratique régulière, conformément au paragraphe 3, alinéa 2, du présent article.
§ 3. Dès le premier janvier de l'année qui suit celle de l'entrée en vigueur du présent décret, et pour autant que
leurs titulaires en fassent la demande, les licences de tireur sportif délivrées en exécution du décret du 24
novembre 2006 visant l'octroi de la licence de tireur sportif sont remplacées par une nouvelle licence de tireur
sportif pour la ou les catégories d'armes déclarées.
Par dérogation à l'article 13, 1°, le titulaire remet un carnet de tir sportif attestant d'une pratique régulière
équivalant, en nombre de séances, à minimum une séance par mois depuis la date de délivrance de sa dernière
licence pour obtenir une licence de tireur sportif. La participation à une compétition provinciale, régionale,
nationale ou internationale de tir sportif équivaut à l'accomplissement d'une séance.
§ 4. Les licences provisoires de tireur sportif délivrées en application du décret du 24 novembre 2006 visant
l'octroi d'une licence de tireur sportif et toujours en cours de validité à la date d'entrée en vigueur du présent
décret, restent valables jusqu'à l'expiration de leur durée de validité initiale. Le titulaire d'une telle licence
déclare, au moment de passer les épreuves visées à l'article 11, § 3, 2° et 3°, la catégorie d'armes pour laquelle
il demande une licence de tireur sportif.
Art. 28. Le décret du 24 novembre 2006 visant l'octroi de la licence de tireur sportif est abrogé à dater de
l'entrée en vigueur du présent décret à l'exception de l'article 4, alinéa 4, qui continue à produire ses effets
jusqu'à l'entrée en vigueur de l'arrêté d'application visé à l'article 2 du présent décret.
Art. 29. Le Gouvernement fixe la date d'entrée en vigueur du présent décret, à l'exception du chapitre VI qui
entre en vigueur au 1erjanvier 2012.
Promulguons le présent décret, ordonnons qu'il soit publié au Moniteur belge.
Bruxelles, le 20 décembre 2011.
Le Ministre-Président du Gouvernement de la Communauté française,
R. DEMOTTE
Le Vice-Président et Ministre de l'Enfance, de la Recherche et de la Fonction publique,
J.-M. NOLLET
Le Vice-Président et Ministre du Budget, des Finances et des Sports,
A. ANTOINE
Moniteur Belge - Décret relatif à la pratique du tir sportif (1) Page 5 sur 6
http://staatsbladclip.zita.be/moniteur/lois/2012/02/29/loi-2012029086-Print.html 2/03/2012
Le Vice-Président et Ministre de l'Enseignement supérieur,
J.-C. MARCOURT
La Ministre de la Jeunesse,
Mme E. HUYTEBROECK
La Ministre de la Culture, de l'Audiovisuel, de la Santé et de l'Egalité des chances,
Mme F. LAANAN
La Ministre de l'Enseignement obligatoire et de Promotion sociale,
Mme M.-D. SIMONET
_______
Note
(1) Session 2011-2012.
Documents du Parlement. - Projet de décret, n° 287-1. - Rapport, n° 287-2
Compte-rendu intégral. - Discussion et adoption. - Séance du 20 décembre 2011.

Voilà pour la nouvelle loi en belgique .
Extrait du moniteur Belge de ce Jeudi 01-03-2012

@ + de jaak1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hé, les copains belges, vous avez entendu parler de ça ???   Sam 3 Mar - 18:32

j'ai pas tout lu mais il a marqué "arme à feu " mais pour les AC????
Revenir en haut Aller en bas
mx-5/fred
Modérateur
Modérateur


Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 6170
Age : 54
Localisation : Mons (Belgique)
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Hé, les copains belges, vous avez entendu parler de ça ???   Sam 3 Mar - 19:34

Mince, je ne sais pas quels documents je vais devoir remplir et quelles formalités accomplir pour obtenir une autorisation pour le pistolet à billes de mon gamin!

_________________
Par ordre d'apparition en scène:
DIANA 25 D (la mamie de la série: achetée au début des années '70) / GAMO PR - 45 / Colt Government CO2 / DIANA 48 / GAMO P-800 / GAMO PR - 45(bis) / Beretta CO2 / DIANA 38 / Diana Panther 21 / Feinwerkbau 300S / Beretta CO2 (bis) / Diana 25D(bis) / Diana 34 / Diana 48(bis) / Feinwerkbau 300S (bis) / Feinwerkbau 601 / Panther 21 (bis) / Weihrauch HW 40 / Morini 162EI / Crosman Discovery / FX Airguns Typhoon T12
Revenir en haut Aller en bas
sam_t
Intermédiaire
Intermédiaire


Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 86
Age : 37
Localisation : BEL.
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: Hé, les copains belges, vous avez entendu parler de ça ???   Sam 3 Mar - 21:54

C'est de la vaste c************. C'est encore cette incompétente qui à été pondre ce ****** de ******* de texte de loi à la *******.

Surtout quand elle affirme qu'elle fait cela en réponse à ce qui s'est passé à Liège. C'est clair que le gaillard était en ordre de licence et pouvait posséder son arsenal...

Il y avait une vidéo de son atelier, y avait même un LAW et un RPG soviétique... Catégorie 7 avec licence de tir sportif pour ça, vous croyez?

C'est clair que le gars à utilisé un mousquet et des grenades historiques...

Il me vient un tas de nom d'oiseaux à l'esprit, mais je vais les garder pour moi....

Faut encore qu'elle se fasse remarquer, comme tout les guignols du gouvernement à pondre des loi à la *** qui ne changeront RIEN mais qui vont, comme d’habitude, em*****r les gens honnêtes, leur incompétence me fait marrer... Et c'est comme cela - malheureusement - pour tout les domaines... J'aime mon pays, mais pas ce qu'ils sont en train d'en faire, un théâtre de Guignol grandeur nature...

La bonne réponse aux actes de Liège n'aurait-elle pas été de faire tout le possible pour enrayer la vente d'armes illicites en Belgique, ou l'on sait qu'elle est énorme?

Ouf... Je vais mieux...
Revenir en haut Aller en bas
jaak1
Pilier
Pilier


Masculin
Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 2510
Age : 67
Localisation : Belgique , Hainaut région Charleroi
Date d'inscription : 20/03/2009

MessageSujet: Re: Hé, les copains belges, vous avez entendu parler de ça ???   Dim 4 Mar - 9:54

Au travers de divers partis politiques contactés , rien ne bougera dans ces nouvelles lois.
Même le parti MR. , qui se voulait un peu défenseur des armes , a baissé pavillion aussi
et c'est rallié aux autres partis. (tous de pourris et des menteurs) .
(Même les mousquets de marcheurs devront être renseignés ; je vois mal un hold-up
avec cette arme de panoplie à poudre noire (lol) et peut être pour nos ministres penser que l'on peut tirer en rafales avec !!!!! ????
@ + de jaak1
Revenir en haut Aller en bas
Joss.R
Régulier
Régulier


Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 203
Age : 52
Localisation : 28
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Hé, les copains belges, vous avez entendu parler de ça ???   Dim 4 Mar - 10:13

Cela concernera tous les tireurs qlq soit le pays en europe,question de temps
Revenir en haut Aller en bas
http://tir.loisir.xooit.fr/portal.php
sam_t
Intermédiaire
Intermédiaire


Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 86
Age : 37
Localisation : BEL.
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: Hé, les copains belges, vous avez entendu parler de ça ???   Dim 4 Mar - 10:23



C'est vrai qu'avec une Saint Grenade, c'est historique et cela fait du dégât... Mais à part cela...
Revenir en haut Aller en bas
Jachuy
Nouveau Membre
Nouveau Membre


Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 3
Age : 67
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: Re: Hé, les copains belges, vous avez entendu parler de ça ???   Sam 28 Avr - 8:38

Bonjour à tous,

Comme j'envisage de me relancer dans la discipline (voir ma présentation) je me suis soucié de l'aspect légal de la chose, du moins pour l'AC dans notre beau pays, la Belgique.

Premier constat : pour nos législateurs les zarm' c'est les zarm' !
Je caricature à peine.

(note pour nos amis français, si on a pu tenir plus de 500 jours sans gouvernement, c'est parce que, outre un gouvernement fédéral, nous avons aussi des gouvernements régionaux (3), raison du "s" à législateur)

Il faut lire attentivement les textes (dont la longue tartine publiée plus haut par Jaak1) pour se rendre compte d'amalgames pas toujours très malins (entre autres je partage entièrement les opinions critiques concernant les armes anciennes et de collection) relevant de réactions "hormonales" suite à un fait divers tragique.

Cherchant à avoir une vision globale du problème, j'ai découvert ceci :

justice.belgium.be/fr/binaries/Circulaire%20version%20MB_tcm421-144735.pdf

Il s'agit d'une "Circulaire coordonnée du 25 novembre 2011 relative à l'application des dispositions légales et réglementaires relatives aux armes" qui offre l'avantage de parler clairement des armes "non a feu" (on y parle même de fusil sous-marin).
Je n'ai rien trouvé de plus récent (arrêté d'application ou autre) sur le sujet.

Pour ceux qui n'auraient pas la patience de lire ce texte, lui aussi touffu, j'ai relevé :

Les armes non à feu soumises à autorisation sont :
1° les armes factices courtes et les armes courtes à répétition, semi-automatiques ou
automatiques, ainsi que les armes de jet lorsqu'elles peuvent tirer des projectiles par un
autre mode de propulsion que la combustion de poudre lorsque l'énergie cinétique du
projectile mesurée à 2,5 mètres de la bouche du canon est supérieure à 7,5 joules

(p 24)

Mais aussi, après divers développements

Les armes longues non à feu sont toujours en vente libre, y compris si elles tirent des
projectiles avec une énergie cinétique de plus de 7,5 joules mesurée à 2,5 m du canon.

(p 25)

Dans le PDF faites CTRL F et recherchez "joules" pour plus de détails.

Désolé les hexagonaux de vous avoir embêtés avec du belgo-belge, mais j'espère avoir - un peu - éclairci le sujet pour mes compatriotes.

Amitiés à tous en tous cas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hé, les copains belges, vous avez entendu parler de ça ???   Aujourd'hui à 20:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Hé, les copains belges, vous avez entendu parler de ça ???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» avez vous deja entendu parler d acidose rénale???
» Ces 16 photos sont complètement innocentes... Sauf si vous avez l'esprit mal placé, bien entendu !
» bizarre vous avez bizarre
» vous avez quoi comme detecteur?
» Vous avez sans doute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum sur les armes à air et .22 :: Divers, Accessoires et réalisations :: Legislation-
Sauter vers: