Le forum sur les armes à air et .22
Bienvenue sur Airguns ... n'hésitez pas à vous inscrire pour participer à notre communauté et notre convivialité entre tout le monde !
Le forum sur les armes à air et .22

Vous êtes sur le forum référence francophone sur le tir de loisir aux armes à air et .22
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Sujets RécentsSujets Récents  Connexion  Carte des membres  ARprotechARprotech  B.A.R. (BlackPool Air Rifles)  ATAPATAP  Armurerie Meyson  
Bienvenue sur AIRGUNS le forum référence en termes de tir de loisir aux armes à air et .22LR

Partagez | 
 

 La protection du métal de nos armes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wovokaa
Pilier
Pilier


Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 3457
Age : 56
Localisation : Pays basque, Xiberoa...
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: La protection du métal de nos armes...   Ven 24 Sep - 22:47

Bonsoir,
la protection de l'acier de nos armes est communément confiée au traditionnel bronzage, cela est parfait sans demander trop d'entretien, mais comment faire dans le cas de la restauration d'une carabine ayant un tant soit peu vécue ?
Première solution, confier son arme à un spécialiste pour réfection partielle ou complète du bronzage de sa "chérie".
Idée évidemment logique et certainement valable pour une arme de valeur commerciale élevée, arme historique ou encore sentimentale.
Pour une arme AC au bronzage passé il y a la solution de la peinture en noir mat/satiné, pas top à mon sens, c'est un peu fragile la peinture non ? Mais bon, ça le fait des fois...
J'ai acquis il y a quelques mois une FEIN 300 S Universal, très bonne affaire mais étant plutôt maniaque et doué de mes doigts (modestement oui smil 85) j'ai entrepris la restauration de cette arme quasi historique.
Le bois a été repris totalement en poncé/huilé, pas de problème, mais le métal ne me plait pas, le bronzage est passé et présente de micro-piqures, donc débronzage au cillit bang, le résultat est immédiat et donne des surfaces façon acier poli.
La cara est belle et tire d'une façon que vous ne sauriez imaginer sans l'avoir essayée vous même et cela malgré ses 33 ans d'âge, mais il y a un mais...
Il y a de micro-rayures et cela ne me plais pas évidemment, il y a la solution d'un polissage assez sévère, mais demande des outils tout autres qu'une simple Dremel.
Après de nombreuses hésitations j'ai tout démonté et sablé en pneumatique tout l'acier (moi même avec une conso de 10 kg de sable 0.6...), opération plutôt pénible pour ceux qui connaissent, on se met du sable partout, pire qu'un retour de plage smil 85
Le résultat est très bon, enfin, il me plait, plus de piqure et une surface en gris clair mat comme peut l'être un bronzage gris militaire/chasse.
Ma question, comment va vieillir cette finition même si évidemment légèrement huilée ?
En recherches web on trouve tous les avis et contradictoires bien évidemment pour protéger nos aciers.
Par exemple, un métal poli ne rouillera pas, une surface sablée retient les particules d'huile et c'est donc the solution, que penser du phosphatage, de la parkérisation ?
Dans tout cela j'ai bien évidemment mon avis, mais pour que ce post soit utile à tout le monde j'en parle ici dans la rubrique "débutants", que nous sommes tous et cela fort heureusement à tous les instants de notre vie, non vous ne trouvez pas ?
Merci pour vos avis
Acide phosphoriquement votre...

* je sens que Hugues va mettre ici son grain de sel


Revenir en haut Aller en bas
Guillaume-54AK
Pilier
Pilier


Masculin
Balance Buffle
Nombre de messages : 9364
Age : 31
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: La protection du métal de nos armes...   Ven 24 Sep - 22:58

as-tu pensé a revernir en mat tout simplement?

un bon vernis de carrosserie auto tien très bien et si tu es maniaque tu ne feras plus de griffe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La protection du métal de nos armes...   Sam 25 Sep - 9:46

Yahoo, belle perche, effectivement, chef André!

Si ton sablage est homogène (pas de zones plus mates ou plus brillantes, ça s'appelle de "l'embu" ou pas de nuages, si tu préfères) tu peux dans la foulée envisager un bronzage à froid: "tester" le Klever (fabricant du Ballistol) "Brunissage Rapide" en trois ou quatre couches:
Une couche par jour, la première après un dégraissage à l'acétone, puis application à l'éponge.
Le problème sera dans le cas d'une surface sablée de débarrasser les sels d'oxydation (substance mate et parfois grisâtre, là c'est mieux parce qu'on la voit bien, mais ce n'est pas toujours le cas! il faut alors travailler un peu au "feeling" et à l'aveuglette) qui surviennent nécessairement; sur un beau poli, on repère aisément ces dépôts superficiels, sur une surface dépolie, il faudra être très "systématique'. Normalement (sur une surface polie) on emploie de la laine d'acier extra fine (XXX ou 000) et l'on débarrasse tout doucement la surface de ces dépôts, puis on rince à l'eau, on sèche, on dégraisse à nouveau à l'acétone, on réapplique un couche de "brunisseur" et on recommence le lendemain!
Ici il va falloir récurer les creux dus au sablage sans trop attaquer les tailles (les sommets, si tu veux) évidemment plus vulnérables à une abrasion superficielle!
Un truc serait de remplacer la laine d'acier par une brosse à dent et peut-être l'aider d'un abrasif léger et neutre (comme du bicarbonate de soude...?) au moment du rinçage. On pourrait aussi imaginer un jet d'eau sous pression genre Kärcher (mais "mollo", bien sûr!) pour aider l'action de la brosse à dents.
Donc tu devras à chaque fois retirer une partie de ton oxyde (soit de ton bronzage) avant d'appliquer la couche suivante.
D'après mes tests, tu devrais atteindre le résultat optimal en trois ou quatre couches et en fonction de l'alliage obtenir un gris plus ou moins foncé et profond, le fait d'avoir sablé devrait permettre d'obtenir un résultat plus foncé.
Quoi qu'il en soit, même si ce n'est pas aussi résistant ni profond qu'un bronzage à chaud, ce procédé est "répétable" sans pour autant nécessiter de débronzage et peut faire partie d'une routine d'entretien régulière en fonction de l'usure constatée. Hop, une p'tite couche de rappel!
Ce procédé est également réversible facilement et sans causer de dommage à l'acier.

Ensuite, il y a la méthode dite des "trois liqueurs" (je n'ai pas testée), toujours à froid, dont on vend les composants en trois flacons séparés sur le net , ou que l'on fait appliquer par des spécialistes pour une centaine d'euros.

Ces techniques "à froid" sont appliquées par prudence sur les armes de chasse (en général de collection) parce quelles ont été éprouvées pour ne pas abîmer les soudures des canons juxtaposés ou superposés et ont l'avantage d'être mises en oeuvre sans opération ou manipulation dangereuses.

On monte d'un cran avec la solution de soude caustique à 4% dans de l'eau distillée (simplement déminéralisée, ça peut le faire aussi) mais il faudra faire bouillir la soupe pendant une vingtaine de minutes au moins à plus de 140°C !
protection complète (yeux, mains, pieds et système respiratoire compris), il faut aussi que la t° soit homogène dans toute la cuve et que le dégraissage préalable soit aussi parfait!
On devra également boucher le canon de manière totalement hermétique (liège et silicone haute t°, par exemple. Certaines cires de bijoutier fusibles à très haute t° sont également utilisables). C'est ce qu'on appelle le bronzage rapide (efficace et durable)

Les parkérisations militaires (noires) ou les grises (french grey) sont plus complexes à mettre en oeuvre et nécessitent plusieurs opérations:

Par électrolyse et attaques chimiques (et/ou dépôt de phosphate) le procédé consiste à former une couche d'oxydation, puis à l'altérer de manière à la rendre plus poreuse et perméable à l'attaque suivante.
En gros, la difficulté consiste à combattre le phénomène de non conductibilité (nécessaire à l'action du courant) manifesté par la couche d'oxyde pour permettre à chaque fois une attaque plus profonde.
Pas de la tarte et essais préalables avant de réussir son coup!
Il faut un minimum de matériel aussi, même si je pense que la partie "electrolyse" pourrait être assurée par une ou deux batteries de voitures suivant la superficie de l'objet à traiter.
Des cuves en plastique feraient l'affaire mais il faut en trouver de la forme la plus adaptée de l'objet à oxyder.
Très efficace et durable, ici la surface même de l'acier est durcie!
On doit pouvoir trouver des artisans capables de faire ça, mais à quel prix?
J'en suis toujours au stade expérimental et "brico" dans cette technique.
NBTu devras sûrement "revenir en arrière" et poncer ton canon uniformément avant d'envisager cette solution.

La peinture, pourquoi pas, mais par poudrage /électrophorèse ou poudrage /cuisson (au four au dessus de 180°C) à faire réaliser par un artisan spécialisé (matos assez cher).
Le résultat sera assez proche d'une "plastification" puisque le procédé consiste à recouvrir la pièce d'une couche de résine pigmentée d'une épaisseur de 60µ au moins (adieu, marques et poinçons).

Voilà pour la "première couche" si je puis m'exprimer ainsi. smil 85



PS, Les peintures et vernis de carrosserie ne résisteront pas longtemps aux contraintes de manipulation imposées à des armes d'utilisation courante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La protection du métal de nos armes...   Sam 25 Sep - 10:50

Ah , oui , javais oublié, l'année dernière j'avais fait un mélange très simple de paraffine diluée dans du pétrole (faut que je retrouve les proportions ) pour mes couteaux en acier (que je n'utilise pas pour manger évidemment).
Ca te permettra de garder ton canon tel quel et ce n'est pas plus contraignant que la corvée du cirage des chaussures.
En plus, j'avais fait un test en y ajoutant de la poudre de graphite, ce qui permettait de se rapprocher d'une couleur de parkérisation/phosphatage, assez réussi.
M*rde, il faut absolument que je retrouve cette fiche.
Je pense que j'avais refilé la recette à Cloholdo pour son PN Hawken...
Sinon, le passage au Ballistol, mais tous les jours!
Laisse moi, retrouver ça...ça ne brille pas comme un vernis, c'est idéal.

"un métal poli ne rouillera pas, une surface sablée retient les particules d'huile"

smil 85 smil 85 smil 85

Décidément, faut se méfier de ce qu'on trouve sur internet!
Revenir en haut Aller en bas
Shosholoza
Régulier
Régulier


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 292
Age : 45
Localisation : france
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: La protection du métal de nos armes...   Sam 25 Sep - 12:18


J'attends aussi la recette avec impatience vu que j'ai aussi pas mal de couteaux en acier a haute teneur carbone .

Hugues , je peux me renseigner au sujet de la parkerisation je connais un ancien armurier régimentaire qui a été formé a ça et qui continue a utiliser ce process pour ses armes de tir et celles de ses copains .
je te passes un mp dès que j'en sais plus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La protection du métal de nos armes...   Sam 25 Sep - 12:49

Yes, info retrouvée!
Le "cirage à canons": dilution à 20% de paraffine dans du pétrole lampant ou du benzène !
ceci forme une pellicule de "vernis" protecteur à la surface des aciers (oxydables) tout en résistant durablement à l'humidité (donc plus efficace encore que notre bon vieux Ballistol).
J'avais chauffé la soupe à 70°C pour faciliter et homogénéiser le mélange en le remuant à la cuiller ensuite, on verse dans un flacon et un remue à chaque utilisation, même pas besoin d'un anti-oxydant, ça a l'air de bien se conserver.
100% réversible, encore une fois et sans danger pour l'acier (au contraire, même).

Shosholoza, n'importe quel tuyau sur les parkérisations me sera utile!
Merci à toi pour cette offre généreuse, le sujet est complexe, mais le résultat peut être si efficace (et esthétique) que je n'ai pas fini de m'y intéresser...sans parler de ses variantes comme les "French Grays":




Ou leurs versions "olivâtres", comme celles pratiquées sur les productions d'arsenal de guerre (WW II)


Quelle alliance du beau et de l'efficace!

Encore merci à toi pour la proposition, si ça se trouve, ton ami détient des recettes qui sont en passe de disparaître tout simplement.

Revenir en haut Aller en bas
wovokaa
Pilier
Pilier


Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 3457
Age : 56
Localisation : Pays basque, Xiberoa...
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: La protection du métal de nos armes...   Dim 26 Sep - 21:58

Merci beaucoup Hugues pour ton érudition en la matière, c'est toujours un plaisir...
Je vais étudier tout cela, mais dans un premier temps je ne vais rien faire dessus smil 85
En effet, le sablage réalisé sur l'acier est simplement parfait (protection de l'âme avec un plomb engagé dans la chambre et du ruban adhésif en bouche...), l'aspect final est ainsi un gris médium mat assez clair et d'une régularité largement de qualité professionnelle.
Faut dire aussi que j'ai passé un peu de temps dessus avec cependant du matériel élémentaire dans un atelier de bricoleur, à savoir, un compresseur 8 bars allemand (bleu, cherchez la marque ? smil 85), un pistolet de sablage à 30 €, deux granulométries de sable différentes et surtout...l'amour du travail bien fait...
Le résultat me plait bien ainsi, je pourrais aussi investir dans un disque de polissage pour un touret, mais d'une part ce n'est pas cadeau (largement plus de 100 €...), d'autre part l'opération reste particulièrement délicate (angles à ne pas casser, ne pas ovaliser les trous taraudés, régularité du poli miroir...) et puis la protection de l'acier n'est toujours pas assurée même si l'ensemble brille de tous feux, alors...
Je vais donc voir comment cela va vieillir avec une simple protection huilée et selon le résultat, me diriger vers une solution un peu "scientifique" voire chimique, étant par nature curieux de toujours plus de connaissances, j'adore me casser la tête à comprendre le pourquoi du comment des choses...mêmes inutiles
La suite au prochain épisode...
Revenir en haut Aller en bas
flyfisher
Vieil Habitué
Vieil Habitué


Masculin
Balance Chien
Nombre de messages : 907
Age : 58
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La protection du métal de nos armes...   Dim 26 Sep - 23:03

DD,

Essaye le duracoat

C’est un revêtement couramment utiliser sur les armes civiles et militaire.

Le revêtement se pose sur de l'acier inox ou non et ca existe en une multitude de couleurs

duracoat est une marque, mais il en existe d'autres.

J’ai ce genre de finition sur une arme gros calibre depuis quelques années et c'est sans problème

regarde là http://www.france-airsoft.fr/forum/index.php?showtopic=113330
Revenir en haut Aller en bas
wovokaa
Pilier
Pilier


Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 3457
Age : 56
Localisation : Pays basque, Xiberoa...
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: La protection du métal de nos armes...   Lun 27 Sep - 21:25

Merci Robert, le Duracoat a effectivement l'air très bien d'après les commentaires essentiellement anglo-saxons trouvés sur Google.
On peut acheter facilement ce produit ici,
http://espfrance.kalanda.info/advanced_search_result.php?osCsid=6062bf0b7e312ad7961500fea301ec2b&keywords=duracoat&x=0&y=0
1 oz faisant sensiblement 28 ml et donc X4 cela donne 112 ml, ça devrait donc le faire à l'aérographe Paasche sur ma Fein.
Produit à essayer assurément et pourquoi pas jouer de la couleur pour écarter toute monotonie, ça peut être très sympa (même si j'aime le noir, la preuve, ma réunionnaise... ).
Revenir en haut Aller en bas
flyfisher
Vieil Habitué
Vieil Habitué


Masculin
Balance Chien
Nombre de messages : 907
Age : 58
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La protection du métal de nos armes...   Mar 28 Sep - 2:19

DD si tu veux plus de détail,
Vas sur le forum tirmailly http://www.tirmaillyforum.com/mildot/index.php

ou sur http://tiroccitan.forumactif.com/forum.htm
Il y a de nombreux pro qui vont te répondrent comme Bruno de armeca ou d'autres
Revenir en haut Aller en bas
wovokaa
Pilier
Pilier


Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 3457
Age : 56
Localisation : Pays basque, Xiberoa...
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: La protection du métal de nos armes...   Jeu 30 Sep - 19:30

Voilà la couleur de l'acier une fois sablé, on va dire, gris souris smil 85

Revenir en haut Aller en bas
calicoba
Pilier
Pilier


Masculin
Poissons Dragon
Nombre de messages : 1841
Age : 64
Localisation : Landes Profondes
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: La protection du métal de nos armes...   Ven 1 Oct - 15:29

Hi Hugues, Wovokaa & …;
Une petite question pour vous les pros du métal :
http://www.forum-airguns.com/entretien-reparations-customisations-bricolages-astuces-f31/enlever-la-fleur-de-rouille-t40555.htm

Adishatz¨˜”°º•(¯`•._.• CALICOBA™ •._.•´¯)•º°”˜¨
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La protection du métal de nos armes...   Aujourd'hui à 9:52

Revenir en haut Aller en bas
 
La protection du métal de nos armes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Protection amortisseur
» Restau chinois dans le coin de la salle d'armes
» Pose protection radiateur
» Gilet de protection Dainese JACKET WAVE PRO 2
» protection pompe à eau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum sur les armes à air et .22 :: La place des newbies :: Les questions de débutants-
Sauter vers: