Le forum sur les armes à air et .22
Bienvenue sur Airguns ... n'hésitez pas à vous inscrire pour participer à notre communauté et notre convivialité entre tout le monde !
Le forum sur les armes à air et .22

Vous êtes sur le forum référence francophone sur le tir de loisir aux armes à air et .22
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Sujets RécentsSujets Récents  Connexion  Carte des membres  ARprotechARprotech  B.A.R. (BlackPool Air Rifles)  ATAPATAP  Armurerie Meyson  
Bienvenue sur AIRGUNS le forum référence en termes de tir de loisir aux armes à air et .22LR

Partagez | 
 

 380 m/s - supersonique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
MichelJ
Nouveau Membre
Nouveau Membre


Masculin
Gémeaux Tigre
Nombre de messages : 27
Age : 30
Localisation : Liège (belgique)
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: 380 m/s - supersonique   Lun 23 Aoû - 21:37

Bonjour,

Quelqu'un du forum m'a écrit qu'une fois qu'un plomb passe le mur du son à 340 m/s,
le plomb a des difficulté à maintenir une bonne trajectoire. Est-ce vrai ?

je me pose cette question parce qu'un armurier de Liège (Belgique) m'a soutenu le contraire
lorsque j'ai été me renseigner chez lui pour une carabine. Evidement, lui il cherche à vendre
ses produit...

cela concerne les carabines tirant des plombs à haute vitesse (380 m/s) car je veux tirer
loin et fort.

je suis débutant donc si ma question a sa place dans la rubrique "debutant" et non ici,
faites le moi savoir et je le changerais de place de suite.

Bien à vous ;-)

MichelJ
Revenir en haut Aller en bas
Shosholoza
Régulier
Régulier


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 292
Age : 45
Localisation : france
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Lun 23 Aoû - 22:08

Je maintiens ce que j'ai t'ai dit dans l'autre sujet : aucun plomb n'a un profil optimisé pour les écoulements trans et supersoniques .
même dans le cas d'ogives VLD etudiées pour , la problématique du TLD c'est de maintenir l'ogive supersonique .

a l'approche de mach1 c'est le domaine trans-sonique qui est très instable , ensuite mettons que tu entendes le claquement , ça ne signifie pas que tout le plomb soit supersonique , selon le profil la tête peut l'être et pas la jupe ....bref que des problèmes .

la Diana 350 magnum en 4.5 va évoluer entre mach 1.11 et ....moins , mettons mach 0.95 ....la zone instable a eviter c'est mach 0.95 a mach 1.15 ...le 5.5 te sortira de cette zone et donnera une meilleure précision .

aux USA les tireurs FT , donc qui cherchent la précision max tirent des carabines de forte puissance jusqu'a 27 joules utilisent du 5.5 => subsonique

le plomb qui sort de la bouche a 380m/s va passer le mach sans trop de perturbations , ensuite voler a une vitesse pour laquelle il n'est pas designé/optimisé , ensuite a une distance donnée il va repasser en trans et subsonique ....c'est peut être pas notable a 10-15 mètres mais en cible ça doit se voir nettement autour des 50 mètres .
sans vouloir contredire ton armurier , il se peut que ça fonctionne bien a courte distance , que la carabine ne sorte pas réellement les 380m/s mais les lois de l'aérodynamique sont valables aussi pour les diabolos ...et l'aérodynamique c'est une grosse partie de mon taf .
Revenir en haut Aller en bas
MichelJ
Nouveau Membre
Nouveau Membre


Masculin
Gémeaux Tigre
Nombre de messages : 27
Age : 30
Localisation : Liège (belgique)
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Lun 23 Aoû - 23:33

Tu as l'air de t'y connaitre. Alors je te crois sur parole. Et puis, l'armurier son job
c'est de vendre et pas de déconseiller ses propres produits. Merci pour ton aide.

Donc selon toi, le mieux ça serait de prendre du 5.5 et quelle gamme de joules ? 27 ? 40 ?
Avec le 5.5 en 40 J il y a moyen de tirer avec précision à 70 voire 80 mètres ?
J'ai commencé à me passionner pour ce genre de tir :-)

merci ;-)

MichelJ
Revenir en haut Aller en bas
Claude_Dt
Vieil Habitué
Vieil Habitué


Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 515
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mar 24 Aoû - 7:47

Citation :
Le plomb qui sort de la bouche a 380m/s va passer le mach sans trop de perturbations , ensuite voler a une vitesse pour laquelle il n'est pas designé/optimisé , ensuite a une distance donnée il va repasser en trans et subsonique ....c'est peut être pas notable a 10-15 mètres mais en cible ça doit se voir nettement autour des 50 mètres .

+1

Citation :
Quelqu'un du forum m'a écrit qu'une fois qu'un plomb passe le mur du son à 340 m/s,

La première chose à vérifier, c'est que le plomb dépasse effectivement le mur du son, parce que c'est tout sauf simple d'arriver à ces vitesses. Les chiffres commerciaux il faut s'en méfier comme de la peste et vérifier avec un chronographe. Apparement le phénomène d'échauffement fait que c'est plus "possible" en AC ressort qu'en PCP.

Ensuite, si on y arrivait, c'est clair que passer deux fois le mur du son est hautement déstabilisant pour un projectile, surtout un projectile non conçu pour cet usage.

Vu que Shosholoza parle d'une Diana magnum, je suppose qu'il se réfère à un de tes posts précédents. Partons de cette hypothèse : Il est simple de ne pas approcher la vitesse du son, il suffit d'augmenter la masse du projectile. Même en acceptant la donnée commerciale de la Diana, soit 35 joules, ça ne donne qu'une vitesse de 316m/s avec un plomb de 0.7 grammes.

Citation :
Donc selon toi, le mieux ça serait de prendre du 5.5 et quelle gamme de joules ? 27 ? 40 ?

A la louche, en général en 4.5 on va jusque vers 30 joules, et le 5.5 devient intéressant à partir de cette valeur : la plage 40 - 80 joules est la plus répandue, avec un grand nombre d'armes autours de 45 joules et quelques une dans la plage 60-80. Par contre, on quitte le domaine des AC ressort, on est dans le domaine des pcp. A mon avis, en AC ressort mieux vaut rester en 4.5, et si ton choix se porte sur la Diana, de vérifier avec un chronographe la vitesse réelle de sortie d'un plomb donné. Note qu'en Ac ressort, grande énergie et haute précision ne sont pas toujours compatibles (vibrations).

Citation :
Avec le 5.5 en 40 J il y a moyen de tirer avec précision à 70 voire 80 mètres ?

Il faut préciser ce que tu entends par "précision". Tu vises quelle taille de groupement (la pièce de 1 euro, un cercle de 15 cm, une cannette de coca?)

Mais, à mon avis, si tu cherches de la grande précision à une pareille distance, ça ne me semble pas (je me trompe peut-être) correspondre au cahier des charges d'une ac ressort, mais plus au domaine d'une pcp.

A mon avis, la première chose à déterminer, c'est vers quelle technologie tu comptes t'orienter (pcp, CO2, ressort?).

Citation :
Et puis, l'armurier son job c'est de vendre et pas de déconseiller ses propres produits.

Le job d'un bon armurier c'est de te conseiller le bon produit, et surtout de ne pas te raconter de salades. Mais bon, encore faut-il que l'armurier soit compétent, il raconte peut-être des salades en toute bonne fois, LOL.


A+
Claude
Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Nouveau Membre
Nouveau Membre


Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 10
Age : 45
Localisation : 67
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 6:37

Bonjour, je suis entierement d'accord avec ce qui a été dit plus haut, le principe du supersonique n'apporte pas grand chose jusqu'à 100-120 metres. en tout état de causes, le plomb ne doit pas osciller dans les limites de mach 1 durant sa trajectoire, sinon la précision s'en ressent.
De plus à ma connaissance, ce qui donne la précision d'un tir sont trois parametres : la puissance de la carabine, le poid du plomb (et sa qualité de fabrication) et la cannonnerie. Si tu veux tirer "fort", il faut prendre en compte E=1/2 mv² soit la vitesse et la masse du projectile or un plomb en 5.5 pèse 3 fois plus lourd qu'un 4.5. Il te faut donc puissance et vitesse + qualité du canon de l'arme.

Personnellement je tire à 120 metres avec une AA s410 et j'ai une précision diabolique. Si je rate, c'est de ma faute, pas celle de l'arme.
A toi de voir ton cahier des charges mais un bonne pcp te permet beaucoup de choses en tirant en subsonique.
Revenir en haut Aller en bas
paimp
Régulier
Régulier


Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 111
Age : 56
Localisation : Ecaussinnes - Belgique
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 7:23

On l'a déjà écrit ici, il est impossible pour un projectile de dépasser la vitesse du son de son gaz propulseur, en l'occurrence ici l'air cad +- 330 m/s suivant sa température. C'est de la physique, le reste du blabla.
Revenir en haut Aller en bas
rijks
Régulier
Régulier


Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 231
Age : 30
Localisation : brunoy
Date d'inscription : 26/09/2009

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 7:35

C'est que j'ai un peu de mal à saisir, c'est comment le plomb peut dépasser le mach1. Si on schématise une carabine: on a une grosse section, puis une petite, on peut assimiler ça à un convergent, d'après le théorème d'Hugoniot, on aura mach1 au niveau de la petite section. Même si on suppose un peu plus ou un peu moins, on se retrouve avec un écoulement de Fanno qui fait que ça va tendre à mach1. Etant donné qu'il n'a pas de changement de temperature notable de l'air, le mach sera autour de 340m/s, et qu'on ne peut pas négliger les frottements, est ce qu'on peut vraiment croire que le plomb peut aller à 380m/s ? (voire plus).
PS: on suppose qu'il n'y a pas d'huile dans la chambre de compression, sinon ce n'est pas du jeu
Revenir en haut Aller en bas
paimp
Régulier
Régulier


Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 111
Age : 56
Localisation : Ecaussinnes - Belgique
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 7:39

En effet, après avoir huilé la chambre du piston, on dépasse la vitesse du son mais ceci est l'effet "dieseling" où l'huile s'auto enflamme.
Revenir en haut Aller en bas
paimp
Régulier
Régulier


Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 111
Age : 56
Localisation : Ecaussinnes - Belgique
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 7:52

J'ai trouvé ceci sur un forum de sciences, lisez les posts de LPFR
http://forums.futura-sciences.com/physique/291280-carabine-a-air-comprime-3.html
Revenir en haut Aller en bas
fox357
Pilier
Pilier


Masculin
Vierge Coq
Nombre de messages : 1284
Age : 59
Localisation : A une lieue de la Charlemagnerie(liege)
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 8:15

[quote][quote="MichelJ"]Bonjour,

Quelqu'un du forum m'a écrit qu'une fois qu'un plomb passe le mur du son à 340 m/s,
le plomb a des difficulté à maintenir une bonne trajectoire. Est-ce vrai ?

je me pose cette question parce qu'un armurier de Liège (Belgique) m'a soutenu le contraire
lorsque j'ai été me renseigner chez lui pour une carabine. Evidement, lui il cherche à vendre
ses produit...

Citation :

Salut Michel,cet Armurier n'aurait-il pas son stand de tir dans un zoning industriel a coté d'une inspection automobile par hazard ?????
Revenir en haut Aller en bas
rijks
Régulier
Régulier


Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 231
Age : 30
Localisation : brunoy
Date d'inscription : 26/09/2009

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 8:37

ce qu'il faut retenir, c'est que le projectile ne peut dépasser le mach1:
et la définition du Mach pour un objet dans l'air : vitesse du projectile/vitesse du son
et la vitesse du son pour l'air : Vs=20*T^0.5
Donc pour atteindre les 380m/s, il faudrait que l'air soit à 86ºC à la sortie du canon, ce qui me parait beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Shosholoza
Régulier
Régulier


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 292
Age : 45
Localisation : france
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 9:51

rijks a écrit:
ce qu'il faut retenir, c'est que le projectile ne peut dépasser le mach1:
et la définition du Mach pour un objet dans l'air : vitesse du projectile/vitesse du son
et la vitesse du son pour l'air : Vs=20*T^0.5
Donc pour atteindre les 380m/s, il faudrait que l'air soit à 86ºC à la sortie du canon, ce qui me parait beaucoup

l'air dans une piston-ressort puissante au pic de compression et sans effet diesel peut monter a 800°-1000°C alors même en tenant compte de la détente dans le volume du canon et de l'effet venturi chambre/évent qui va encore abaisser la température ( et accélérer l'air ) on peut largement avoir plus de 86° en sortie de canon .
Si on accepte le principe de l'effet diesel on accepte de fait aussi le fait que l'air au pic de compression est ...comprimé et très chaud .

Comment sont faites les souffleries de recherche aérodynamiques hypersoniques ?* ( jusqu'a mach 4 pendant un temps très bref ) ....exactement comme une AC ....doivent pas avoir lu les post sur airguns a la NASA smil 85 , ah oui le gaz en expansion dans le canon d'une AC est en mouvement , on ne parle pas d'un système statique ici ça change encore la donne .
* les conventionnelles si je puis dire qui utilisent de l'air ambiant ...

Il y a assez de mesure chrono effectués partout dans le monde et en particulier dans les pays anglo-saxons suite au même débat pour légitimement douter de l'applicabilité de cette théorie dans une arme AC sauf a accepter le fait que pléthores de chronos fabriqués par une multitudes de fabriquants différents avec des composants différents soient tous défectueux ...

Bref , chacun croit ce qu'il veut a ce sujet , je fais partie de ceux qui pensent qu'un diabolo tiré dans une AC puissante peut passer le mur du son mais je ne vais pas en débattre plus loin puisque de toute façon les perturbations aerodynamiques duent au phénomène de compressibilité en trans-sonique apparaissent bien avant mach 1 ( 340m/s conditions ISA/ICAO = altitude topo 0 , température 15°C , pression 1013.25hpa ) et que c'est du " bla bla "



Dernière édition par Shosholoza le Mer 25 Aoû - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rijks
Régulier
Régulier


Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 231
Age : 30
Localisation : brunoy
Date d'inscription : 26/09/2009

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 10:16

je suis d'accord que la température peut monter haut, mais n'oublie pas que l'air se détend violemment par la suite, donc refroidissement.
Pour la NASA, ils mettent un système de convergent-divergent qui permet d'avoir un nombre de mach bien supérieur à 1.
Revenir en haut Aller en bas
Shosholoza
Régulier
Régulier


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 292
Age : 45
Localisation : france
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 10:36

rijks a écrit:
je suis d'accord que la température peut monter haut, mais n'oublie pas que l'air se détend violemment par la suite, donc refroidissement.
Pour la NASA, ils mettent un système de convergent-divergent qui permet d'avoir un nombre de mach bien supérieur à 1.

je sais que l'air va se refroidir mais la détente sera t'elle complète avant la bouche du canon ? quelle va être la température a la bouche ? je pense juste comme les tenants de la théorie AC supersonique que la combinaison de facteurs suivants :

- flux de gaz en mouvement et non pas statique
- haute température dans la chambre et canon / nombre de mach
- Convergent/divergent : chambre , trou d'évent , bouche du canon ( effet quasi-scramjet ) ......bref on est loin du cas théorique lambda.

peut permettre a un plomb tiré par une AC puissante de passer le mur du son ce que sembre confirmer la pléthore de mesures différentes effectués par des tireurs différents avec du matériel différent .

de toute façon , les problèmes d'écoulements apparaissent a 330m/s soit mach 0.96 en conditions ISA au sol donc pas besoin de passer mach 1 pour être em****dé par ce phénomène si on tire des plombs très/trop légers dans une carabine puissante .

Revenir en haut Aller en bas
rijks
Régulier
Régulier


Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 231
Age : 30
Localisation : brunoy
Date d'inscription : 26/09/2009

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 10:59

faudrait faire des calculs, parce que bien que ça soit très bref, on ne peut pas supposer l'écoulement adiabatique.
Puis dans autre point de vu, si on tire en "rafale", le canon devrait s'échauffer, 86ºC, on le sent dans les mains.
Dès que je peux, je vais faire une simulation
Revenir en haut Aller en bas
Claude_Dt
Vieil Habitué
Vieil Habitué


Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 515
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 11:01

Citation :
Même si on suppose un peu plus ou un peu moins, on se retrouve avec un écoulement de Fanno qui fait que ça va tendre à mach1. Etant donné qu'il n'a pas de changement de temperature notable de l'air...

Ben justement il y a un changement notable de l'air, puisque ça va jusqu'à enflammer de l'huile s'il y en a. La compression brutale par le ressort produit une élévation de la t° qui peut être importante, ce qui n'est pas le cas pour une pcp.

Citation :
Ce qu'il faut retenir, c'est que le projectile ne peut dépasser le mach1

Pour une pcp (à la louche), oui, pas pour une ac/ressort. Du reste, certains utilisateurs ont déjà mesuré des vitesses supersoniques, donc à moins de les prendre pour des menteurs...

Citation :
Si on accepte le principe de l'effet diesel on accepte de fait aussi le fait que l'air au pic de compression est ...comprimé et très chaud .

+1

Citation :
mais n'oublie pas que l'air se détend violemment par la suite, donc refroidissement.

La pression n'est pas redevenue égale à la pression initiale lorsque le plomb atteint sa vitesse maximale, il n'y a donc pas équilibre des pressions et donc pas équilibre des t°.

A mon avis, ça ne sert pas à grand chose de chercher à démontrer un point de vue ou l'autre, puisque personnellement j'ai trouvé plein de posts sur le net où des utilisateurs mesurent au chronographe des vitesses de plomb > 340 m/s, alors force est de constater que ce phénomène est possible. Je suis donc tout à fait d'accord avec Shosholoza.

En raisonnant un peu, on peut légitimement penser qu'il est possible (mais nuisible) de légèrement dépasser la vitesse du son sur une ac/ressort, mais que c'est beaucoup plus improbable théoriquement sur une pcp.

Le bon réflexe est de toujours s'arranger pour ne pas trop approcher la vitesse du son, sauf si le but est de faire du bruit plutôt que de toucher la cible.

A+
Claude


Dernière édition par Claude_Dt le Mer 25 Aoû - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rijks
Régulier
Régulier


Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 231
Age : 30
Localisation : brunoy
Date d'inscription : 26/09/2009

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 11:17

que ça soit PCP ou un système ressort, c'est l'air qui propulse le projectile, et a priori le projectile ne peux pas aller plus vite que ce qui le pousse. Or dans un écoulement compressible, on va tendre vers mach1, donc le projectile ne va pas dépasser le mach1 (par rapport à l'air local).
Pour les tests qui ont mesuré des vitesses supérieurs à 340m/s faudrait s'assurer qu'il n'y ait aucune traces d'huile dans la chambre de compression, ou dans le cul du plomb.
Et je rappelle qu'on parle de vitesse supersonique, donc pas forcément 340m/s, tout dépend de la température où se trouve l'écoulement.
Revenir en haut Aller en bas
Shosholoza
Régulier
Régulier


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 292
Age : 45
Localisation : france
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 11:31

rijks a écrit:

Et je rappelle qu'on parle de vitesse supersonique, donc pas forcément 340m/s, tout dépend de la température où se trouve l'écoulement.

c'est pour celà que je precise a chaque fois conditions ISA/ICAO au sol ( décroissance 6.5°C/1000m ) donc température 15°C , un petit calculateur bien sympa ici : CLIC

en partant de mur du son ça me rappelle qu'en 1948 certains des plus éminents mathématiciens américains et anglais avaient la certitude en s'appuyant sur les mêmes équations qu'il était impossible de passer le mur du son ; les physiciens s'écharpaient entre eux a ce sujet ....certains physiciens avec les ingénieurs et chuck yeager on passé mach 1 , puis 1.2 puis 2 etc ......
les mathématiciens pour ceux qui se sont exprimés ont dit que les ingénieurs avaient " triché " smil 85 ....
quand la vie réelle ne colle pas avec une théorie applicable en conditions de laboratoire bien spécifiques c'est de la triche
Revenir en haut Aller en bas
rijks
Régulier
Régulier


Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 231
Age : 30
Localisation : brunoy
Date d'inscription : 26/09/2009

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 11:44

On ne parle pas du tout de la même chose, déjà tout les calibres de chasse dépasse largement le Mach1, mais dans ce cas on a une explosion.
Le problème c'est avec uniquement de l'air comprimé qui est à la base aux conditions normales, peut on propulser un projectile plus vite que mach1 ?
Revenir en haut Aller en bas
Shosholoza
Régulier
Régulier


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 292
Age : 45
Localisation : france
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 11:57

rijks a écrit:
On ne parle pas du tout de la même chose, déjà tout les calibres de chasse dépasse largement le Mach1, mais dans ce cas on a une explosion.
Le problème c'est avec uniquement de l'air comprimé qui est à la base aux conditions normales, peut on propulser un projectile plus vite que mach1 ?

je sais bien je passais mes ogives a + 980m/s au chrono quand je tirais gros calibre et les calibres supersoniques existent depuis des siècles , pour l'anecdote aéro les mathématiciens et physiciens connaissaient bien entendu le fonctionnement d'un turboréacteur qui se comparerait plus a une arme a feu ....inertie cognitive diront les psychologues .

pour répondre a ta question et je note avec plaisir la présence d'un point d'interrogation , tu peux aussi valider une hypothèse par l'expérimentation c'est pour cela que claude et moi parlons des innombrables expérimentations qui concluent par l'affirmative disponible sur le net , prise a part ça ne démontre rien mais ensemble une tendance se dégage et permet le doute ...fais une recherche en anglais sur le sujet .

un exemple complètement au hasard hors experimentation de tireurs extrait du site beeman , on retrouve la même chose chez BSA et d'autres sans parler du catalogue Diana , il y a au moins l'un d'entre eux qui sait de quoi il parle smil 85 :

" 177 caliber offers the highest velocity for a given amount of airgun energy, and results in the flattest trajectory. However, the speed of sound--1080 fps at sea level at 32°F--sets a practical upper limit on the energy with which a pellet can be propelled. Breaking the sound barrier results in a loud crack--just like a firearm--and generally sends the pellet tumbling wildly. It would take 16.8 ft. lbs. to propel Beeman's Laser pellets to 1080 fps, and 21 ft. lbs. for Beeman/H&N Match pellets in .177 caliber. "

practical Vs theorical or unbreakable upper limit ......


Revenir en haut Aller en bas
Claude_Dt
Vieil Habitué
Vieil Habitué


Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 515
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 13:57

Citation :
que ça soit PCP ou un système ressort, c'est l'air qui propulse le projectile, et a priori le projectile ne peux pas aller plus vite que ce qui le pousse. Or dans un écoulement compressible, on va tendre vers mach1, donc le projectile ne va pas dépasser le mach1 (par rapport à l'air local).

La différence est de taille : dans un système ressort, le ressort comprime fortement et brutalement l'air, ce qui provoque un échauffement. Or, le "mach 1" dont tu parles n'est pas une constante, c'est une variable qui dépend entre autre de la t° de l'air.

Par contre, dans une pcp, l'air est décompressé de sa pression de stockage vers sa pression d'utilisation. La t° n'augmente pas (mais il y a d'autres variables qui interviennent quand même).

Autrement dit, si le sujet est de voir si c'est possible ou non de dépasser 340m/s, on ne peut pas mettre les pcp et les AC dans le même sac.

Surtout que "l'air local" dont tu parles est non pas l'air dans lequel tu mesures la vitesse de ton plomb (l'air ambiant) mais l'air qui a servi à accélérer le plomb (l'air de propulsion).

Citation :
Et je rappelle qu'on parle de vitesse supersonique, donc pas forcément 340m/s, tout dépend de la température où se trouve l'écoulement.

Le plomb peut voyager dans le canon à une vitesse infra-sonique, et se retrouver en super-sonique dans l'air ambiant. Et, sauf si on veut jouer avec les mots, c'est la vitesse dans l'air ambiant (à la sortie du canon) qui nous intéresse.

Citation :
Le problème c'est avec uniquement de l'air comprimé qui est à la base aux conditions normales, peut on propulser un projectile plus vite que mach1

Pas si on parle de la vitesse du son de l'air qui propulse le plomb (l'air dans le canon), encore que vitesse de son ne veut pas dire vitesse de déplacement des particules (il y a encore des variables qui jouent) mais oui si on parle de la vitesse du plomb une fois sorti du canon, car la vitesse du son à l'air libre n'est pas la même que la vitesse du son dans le canon.

Donc comme le dit fort justement Shosholoza, ton principe de raisonnement est juste, mais là où tu commets à mon avis une erreur, c'est de penser que la vitesse du son dans l'air où se déplace le plomb une fois sorti du canon est la même que la vitesse du son dans l'air en expansion (pression et t° différentes). Dit autrement, c'est la vitesse du son à l'intérieur du canon qui pose une limite physique, et nous on mesure la vitesse à l'extérieur du canon. Vu que la vitesse du son interne peut être supérieure à la vitesse du son externe, le plomb peut très bien être accéléré jusqu'à la vitesse du son interne et se retrouver en supersonique une fois dans l'air externe.

Et encore, on reste dans le "caricatural" parce qu'en fait la vitesse de déplacement de l'onde n'est pas la même que la vitesse de déplacement des molécules de gaz, que la vitesse dépend (outre la t° dont on a parlé) aussi de la densité du gaz (qui n'est pas égale dans le canon qu'à l'extérieur ne serait-ce qu'à cause de la différence de pression), si le milieu est dispersif (extérieur) ou groupé (intérieur), de l'humidité qui est différente pour l'air de propusion que pour l'air ambiant, etc.

Bref, calculer tout ça mathématiquement relève de calculs de haut vol avec des variables pas simples à chiffrer. Le plus simple et le plus raisonnable est d'acter que par expérimentation on rencontre effectivement des cas où le plomb est propulsé à vitesse supersonique, et du coup, il convient d'éviter de rencontrer ce cas.

Ne pas oublier non plus que les phénomènes de perturbation n'interviennent pas en "tout ou rien" à la vitesse du son, il y a toute une zone où les perturbations sont progressives, Shosholoza en a parlé, et donc une bonne précaution est de ne pas s'approcher de trop près de la vitesse du son (du moins, si on veut rester précis au niveau du tir). Après tout, en tir, rien ne remplace l'expérimentation.

Bref, moi je n'ai pas expérimenté une AC dépassant la vitesse du son, mais rien ne me choque dans la théorie sur le fait que ce soit possible d'y arriver. Du coup, je vois mal pourquoi je nierais la parole de ceux qui affirment qu'ils ont mesuré une telle vitesse.

Mais même si on refuse de valider les résultats expérimentaux il reste une zone incontestable proche de la vitesse du son où les perturbations sont incontestablement présentes (la zone transsonique) et donc il convient de toutes façons d'en tenir compte. Maintenant, ça ne veut pas dire non plus que le chiffre 380m/s soit réel, vu que c'est une donnée commerciale.

A+
Claude
Revenir en haut Aller en bas
gilles M
Régulier
Régulier


Masculin
Scorpion Singe
Nombre de messages : 230
Age : 60
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 21:43

Bonjours

Très intéressant

Bref

Si j'ai bien suivi votre discussion pour tirer loin et précis en PCP en théorie il faut:

Une carabine d'une puissance suffisante pour amener une munition donnée le plus proche possible de la vitesse du son et qu'elle y reste sur la plus longue distance.

D'où :
La munition la plus aérodynamique et la plus lourde possible dans son calibre. ( inertie du au poids )

Les calibres élevés 5,5, voir 6,35 ayant apparemment l'avantage !!!!!

J'ai simplifier a la pratique
Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Nouveau Membre
Nouveau Membre


Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 10
Age : 45
Localisation : 67
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 22:50

J'ai lu attentivement toutes les remarques et interventions qui ont été ecrites ici. Tout est tres intéressant bien que je sois largué parfois pour argumenter ou contre argumenter. Quoiqu'il en soit, (et l'info vaut ce qu'elle vaut), au moment de mon achat de ma AA S410, mon armurier m'a donné toutes les caractéristiques des armes susceptibles de remplir mon cahier des charges. Il m'a parlé alors de la S410 en 4.5 qui pouvait envoyer un plomb à plus de 400 m/s dans sa version 45 joules mais me l'a déconseillé pour les raisons que j'ai évoqué plus haut et les interventions des autres membres.
Mon type n'est pas, je pense, un charlot et connait assez bien son sujet car il travaille avec AA et est même le concepteur du systeme de reglage de puissance (pour ce fabriquant en tous cas).
En tous cas ses conseils ont été de bonne augure car que je vous l'ai dit, je tire à plus de 120 metres avec ma carabine et je peux vous assurer qu'a cette distance (le max de mon club en couvert), carabine bloquée dans un support, vous mettez 5 plombs pratiquement les uns dans les autres à cette distance.
Donc bon, en fait, pas besoin de supersonique pour faire mouche à grande distance. Avec du bon matériel, tout dépend du tireur (et alors vindidiou à 120 metres avec un grossissement x24 ça bouge en tir debout !!!!)
Revenir en haut Aller en bas
MichelJ
Nouveau Membre
Nouveau Membre


Masculin
Gémeaux Tigre
Nombre de messages : 27
Age : 30
Localisation : Liège (belgique)
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Mer 25 Aoû - 23:49

Et pour la Air Arms TDR, sais tu si elle est aussi précise et capable de tirer à 120 m comme la s410 ? C'est celle là qui me plait le plus et sur le site de Air Arms, ils ne marquent pas la vélocité des plombs.

http://www.air-arms.co.uk/products_TDR.html

MichelJ
Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Nouveau Membre
Nouveau Membre


Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 10
Age : 45
Localisation : 67
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Ven 27 Aoû - 6:41

La AA TDR était également celle que je voulais acheter au départ mais mon armurier me l'a déconseillé. En effet, elle est limitée à 20 joules au max du fait de son petit reservoir ce qui fait que tu dois la recharger tres souvent. De plus, le silencieux n'est pas incorporé au canon ce qui provoque un peu plus de turbulences et un peu moins de précision (cela dit c'est pas la catastrophe mais bon, c'est un peu moins bien). Enfin, le canon étant assez court, on perd en précision.
Pour tirer à 50 metres tu n'auras aucun problème, que ce soit en 4.5 ou en 5.5 si ce n'est les parametres que j'ai cité plus haut. Maintenant à 120 metres j'ai des doutes. Je peut te dire qu'avec mon ancienne Diana 52 airking de 25 joules en calibre 4.5, 100 metres c'était pas l'idéal. Peut-on comparer les deux produits je ne sais pas mais bon, voilà. Il faudrait voir sur les forum des carabines à piston ce qui se dit.

Cela dit à mon sens, si tu veux tirer loin et que tu est exigeant, oublie la TDR mais c'est vrai que l'idée de l'arme démontable dans un petit sac à dos est absolument géniale.
Juste encore une chose, mon armurier m'a fait comprendre à demi-mots que l'importation de cette arme était délicate du fait que certains pouvaient l'utiliser comme un pistolet. Il y aurait une certaine réticence de l'administration... Bref pas facile il faut montrer patte blanche.
Voilà, tiens moi au courant si tu l'achete, je serai curieux de savoir ce que ça donne ...

Némo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 380 m/s - supersonique   Aujourd'hui à 18:02

Revenir en haut Aller en bas
 
380 m/s - supersonique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Paris - Orléans-Tours-Nantes-Luçon.Environ 500KM en 4 jours
» Bateaux supersoniques
» chuck : trot + chien au sud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum sur les armes à air et .22 :: Les carabines :: Les carabines à air précomprimé (PCP) et CO2-
Sauter vers: